Bandeau - Les légendaires
Les légendaires
Sortie du prochain tome dans :
Les légendaires - Saga
Les légendaires - Parodia
Les légendaires - Origines
Les légendaires - Les chroniques de Darkhell

• Oublié ~ Fiction || Chapitre 5

Little Myo

Posté par Little Myo, le 15 septembre 2020


9 commentaires

・La Voleuse Oubliée se questionne toujours sur les prochaines décisions qu'elle souhaite prendre. Plongée dans le doute, les nouveaux sentiments qu'elle ressent en compagnie des Légendaires, ne l'aide nullement à choisir.

❝ Chapitre 3 ❞

 

« J’ai froid. »

Je grimaçai, me frottant les épaules avec mes mains tandis que je reniflais. Oui, pour infos quant on est sur un bateau, au milieu de nulle part, où la seule terre ferme était une île, elle-même paumée au milieu de nulle part… Il faisait froid ! Quoi ? Vous voulez que je détaille la veille ? OOOooook c’est parti !

Donc après que j’ai compris que ces idiots de héros voulaient combattre l’autre dieu qui voulait se réincarner en l’Elfe… J’avais prétendu aller me coucher, refusant de croire que cette idée était la bonne. Ils étaient totalement fous ! De plus, cette escapade m’avait efficacement bousillée l’esprit. Et bien sûr, l’image de Shimy, Anathos en train de se réincarner en elle, était restée figée dans ma mémoire et j’avais été incapable de trouver le sommeil… Ou bien une heure ou deux, m’enfin… Vous comptez les heures de sommeils que vous avez-vous ? Bref, en clair, j’étais crevée, j’avais froid et je m’embarquais dans l’aventure la plus folle qui soit. Danaël avait d’abord refusé que je les suive. Par principe que je n’avais strictement rien à vor avec eux et que nous avions un accord. Cependant, j’avais dit que je les suivrais car, peut être l’Alystory pourrait les aider à combattre la Porteuse… Je ne sais pas pourquoi j’avais inventé cette excuse alors que là maintenant, je réfléchissais encore à me barrer avec. Je frotta ma main sur mon visage, dans un grognement. Ma curiosité me tuera un jour. Enfin je savais même pas si je pouvais rire sur ça, étant donné que je n’étais même pas sur que si je devais participer au combat contre la porteuse je m’en sortirais… Nan, nan, nan, nan. Attendez ! Moi combattre pour sauver le monde ? Je suis désolée, vous vous trompez de personne !

A ma phrase, le blondinet me regarda, sérieusement. Je ne savais pas si je pouvais lui dire « Un sourire ! La vie est belle ! » Ou bien si vous, vous trouvez le fait qu’un dieu maléfique qui va revenir sur Alysia soit une belle vie. C’est votre choix, mais je vous demanderais de ne plus me suivre alors ! Je continuai à frissonner sur le pont du bateau lorsque la voix du leader me sortie de mes pensées. Qu’est-ce qui me voulait ?

« Tu monteras avec Jadina, Gryf et Shimy » Je me penchais sur le bord du bateau, pour apercevoir la petite barque, où se trouvaient déjà les trois Légendaires. Il posa sa main sur mon épaule, me faisant sursauter. Je le fusillai du regard « Tu es sûr de vouloir nous suivre dans cette aventure ? »

– Je vous suis à peine 24 heures ! Détend toi, Blondinet » J’écartai sa main de son épaule d’un mouvement. Je me mis à le fixer, les bras croisés « Je serais déjà très loin, avec l’Alystory, lorsque vous serez contre la Porteuse ! »

Nous nous fixions longuement, tandis que je me congelais sur place. J’adorerais qu’il me lâche la grappe pour que je puisse embarquer avec les autres ! Il fut le premier à détourner le regard. Mes yeux se dirigèrent un moment vers Ténébris et Razzia, avant que le leader me propose la corde pour descendre. Je l’observais, un regard méprisant. Je levai les yeux au ciel, avant de me concentrer puis finalement d’un coup, en un battement de paupière, je me retrouvais dans la barque.

 Dût à mon arrivée un peu brute, elle tangua de gauche à droite. Ouh la… Bonne idée de me téléporter ? J’en savais que trop rien. Gryf me regarda les yeux ronds, surpris, paniqué… Quoi ? Il avait peur de ça ? Ou bien… Oh, je l’avais surpris, pauvre chou !

« Tu n’as jamais vu quelqu’un ce téléporter ? » Lui lançais-je en m’asseyant derrière Shimy. Elle tenait une cape marron sur son dos, m’observant en silence. Je l’enviais d’avoir cette couverture ! J’avais toujours aussi froid !

-Ce n’est pas tout les jours que l’ont croisent quelqu’un comme toi, à vrai dire… » Ronronna Gryf.

Je haussai un sourcil en croisant les bras. « Quelqu’un comme toi », j’étais si rare que ça ? Enfin… La question ne se posait pas réellement ! J’étais une amnésique avec des pouvoirs mystérieux, qui  devenaient plus puissant à l’approche d’un livre qu’avait écrit un médium… Enfin bon… Je détestais parler mes pouvoirs (Sujet délicat rappeler vous en !) mais, les utilisés ? Avant, je vous aurais dit sans soucis, mais depuis le coup avec l’Alystory, j’étais moins sûr. Cela m’avait ramené en quelque sorte, à la réalité. Que ce que je possédais, n’était pas qu’une simple téléportation pour mes voles. C’était même plus que ça. Je ne connaissais pas du tout mes pouvoirs savoir me téléporter, ne signifiait pas que je savais les contrôler. Et le faire, pas d’où ils venaient, qu’elle en était la source, cela m’avait toujours effrayée de ne pas savoir, donc j’évitais d’y penser…

Oui, oui…. Il y avait pleins de trucs à quoi j’évitais de penser mais bon… Si je ne le faisais pas, j’arrêterais de vivre. Littéralement. Mais bon, sujet clos ! Occupons nous de nos Légendaires !

Je jetai un regard vers l’elfe qui avait toujours le regard baissé au sol. Je grimaçai me tortillant les doigts. L’envie de dire quelque me picotait… Mais on disait quoi pour rassurer quelqu’un ? Je n’avai jamais été dans ce cas là, jamais ! Même si j’avais côtoyé plusieurs voleurs, je n’étais pas connue pour ma sociabilité. Surtout déjà au vu des gens que je côtoyais… Je n’ai jamais eue ce moment, où je me devais de rassurer quelqu’un. Pourquoi me diriez-vous ? Pourquoi je perdrais mon temps à rassurer quelqu’un, dont je ne verrais plus dans 24h ? Bonne question ! Je ne savais pas ! Ce groupe, les Légendaires, avaient comme… Déclenchés des choses qui m’avait fait trop questionner. Qui m’avait fait redevenir, à ne serais-ce qu’un peu, la personne que j’étais avant de devenir la Voleuse Oubliée ! Les souvenirs revenaient, mais je devais avouer – Etaient plus agréables que ceux que j’avais des ruelles sombres ! Même s’ils étaient peu, ils étaient chaleureux… GRAH ! Je ne voulais pas y repenser justement ! J’étais personne avant ça … Enfaite, vous savez quoi, c’est le bordel actuellement dans ma tête.

D’un coté, j’avais cette petite haine de voir Les Légendaires avoir interrompus tout mes plans. Et encore plus, de voir leurs entraides, unis… Cela me rappelait désagréablement que je n’avais pas tout ça et me faisait questionner sur ce que j’étais devenue.  Pas que j’avais honte d’être une voleuse hein maiiiis… Enfaite si j’en avais honte en pensant à ces gentils paysans qui m’avaient recueilli mais, cela s’arrête là ! Cependant, cela m’avait fais ouvrir les yeux sur d’autre choses aussi ! Que la vie était étrange. Qu’elle était finalement remplit d’assez bonnes choses ! Et qu’elle pouvait être encore meilleure, ailleurs, que l’existence que je menais à présent. Honnêtement… Qu’est-ce qui m’avait rendu heureuse chez les voleurs, apparts les pièces d’ors ? Ou bien qui ?

En faite voila mon dilemme – J’étais seule. Je n’avais pas d’amis, juste des coéquipiers ! Même pas de famille, car je m’en souvenais pas. Je n’avais même pas une monture pour vous dire ! En clair, j’étais seule et les seules personnes qui avaient voulu m’accepter dans leurs vies, était les paysans ! Et je les avais laissé tomber et je me sentais totalement incapable, de rentrer, en ayant l’étiquette de voleuse à présent sur le front !

Je levai mes yeux marron de mes doigts, me mettant à fixer Gryf qui ramait. Trop concentré dans sa tâche, il ne m’aperçus pas. Je savais au fond de moi ce qui ce passait en moi. Ce qui me faisait réellement chier. Je n’étais même pas sûr, si je serais capable d’abandonner, encore une fois avec Les Légendaires. Pas que je me sois attachée particulièrement à eux, mais… De les voir ensemble, toujours unis après des années. Toujours ensemble malgré la situation, pour sauver leur camarade et en faire partie d’une certaine manière… Etait agréable à vivre ! Je détournais mon regard, prenant conscience que la solitude que je vivais quotidiennement, était plus lourde que je le pensais.

Le temps passa et après avoir continué à débattre dans ma tête, pour démêler ce gros nœud de question et de sentiment, nous avions accosté sur l’île. Lors de l’arrivé de la barque de Danaël, Ténébris et Razzia, je l’avais vu en sortir l’Alystory. Et à en juger le regard que m’avait jeté Jadina, c’est que mes yeux, avaient recommencé à briller de cette éclat dorée. Raison de plus du pourquoi je me tenais loin de Danaël actuellement. Et tant mieux j’ai envie de dire. Je me contentais de suivre Gryf et Shimy, qui marchaient côte à côte. Je ne savais si je devais être rassurée, étant suivit par Razzia qui était finalement le personnage d’histoire qui m’avait fait le plus frissonner, Korbo l’Ombre et sa compagne, fille de Darkhell, Ténébris. Et que devant moi, ce trouvait la réincarnation d’Anathos. Bien que les deux premiers aient, je pense, tournés le dos aux meurtres ! Cependant, pour Anathos, je ne pense pas qu’il puisse renoncer à son but. Je levai les yeux au ciel, les choses ne pouvaient-elles par être simple pour une fois ?! Bah, bien-sûr que non ! La preuve sous mes yeux à l’instant, Shimy s’écartait de Gryf, s’éloignant, sous nos regards surpris.

« C’est bon Gryf ! » lui cria-t-elle « Je peux marcher toute seule ! J’suis plus un bébé »

Encore plus aimable que moi ma parole ! Enfin bon, je pense que j’aurais réagit pareil dans son cas… Ou enfaite, je ne sais pas comment j’aurais réagit. Disons que ce n’était pas tout les jours, que le genre de nouvelle qui concernait l’Elfe, tombait. Je ne sais pas et je ne serais jamais. Je m’avançai dépassant Gryf qui baissa son regard de félin vers le sol.

« Mais je voulais justes êtres auprès de toi… »

– Shimy est une femme forte ! » Jadina avait posé sa main sur l’épaule poilue de l’homme bête « Elle déteste paraitre faible ! Encore plus à tes yeux, Gryf ! Alors ne sois pas trop protecteur avec elle »

Je ne pus m’empêcher de m’arrêter, avec sourire idiot sur les lèvres. Mais… ma parole… Notre homme bête… N’aurait-il pas un petit faible pour la légendaire Shimy ?! Cela me paraissait clair et logique maintenant. Surtout vue comment il la collait et ne la quittait pas depuis qu’Anathos avait tenté de se réincarner en elle. Que c’était mignon !

Je m’approchai de lui, sautillant, un pied devant l’autre, m’arrêtant à sa hauteur. Je ne pus empêcher d’agiter mes doigts, devant son museau un large sourire sur les lèvres. Il était à la fois moqueur mais, rassurant.

« Je suis sûr que tu trouveras un moyen pour le lui dire ! Ne t’inquiète pas ! »

Je lui fis un clin d’œil tout en tirant la langue. Les joues du Jaguarian devinrent bien vite cramoisies, face à mon sous-entendu. Muhéhéhé, gagnée ! J’adorais avoir raison ! Satisfaite, je m’éloignai de lui, lui jetant un regard amusé. Je dus ralentir bien vite dans mon euphorie, me rendant compte à quel point j’étais proche de Danaël et de l’Alystory.  Tant que je ne savais pas ce qu’il ce passait, il était hors de question que je m’approche de ce bouquin. De plus, ce serait plutôt débile de mettre en danger avant même leur combat contre la Porteuse ! Un combat que je craignais moi-même à vraie dire. Mais bon, je n’étais pas concernée… Tout du moins, pas pour l’instant. En faite je n’étais pas sûr !

Au pire !

BREF !

Nous arrivions dans un endroit plus dégagé, donnant vue sur des ruines…  Plutôt très anciennes qui témoignait d’une trace de vie par ici, il y a bien longtemps. Cela me rendit perplexe. Qui aurait envi de ce paumé sur une île déserte en plein milieu de l’océan ?! Je savais déjà la raison de leur départ ! Je me mise à marcher au milieu des vieux murs, observant les piliers brisés qui se dressaient autour de moi. J’évitais soigneusement les débris, d’un regard intéressé, les restes des statues qui se trouvaient ici. Elles tenaient encore debout. Je fis glisser ma main contre l’une d’elle…

A votre avis, cela pourrait ce vendre combien un bout d’une statue pareille ?!

Comme pour une réponse à ma question, la voix zozotante de Razzia s’élevait derrière moi. Je vis du coin de l’œil que Shimy avait ramassé la tête qui s’était décroché de l’une d’elle.

«Un temple… » Muhéhéhé ! Un ancien temple cela était toujours rare sur le marché ! Et était assez bien payer… Moi cupide ? Vous rigolez ! « Erié à la gloire des dieux ! »

JACKPOT ! Peut-être que je trouverais un bon acheteur, naïf, pour ces morceaux de ces ruines ! Et qu’il miserait gros pour leur ancienneté ! Mon regard s’illumina. Parfait ! Après cette histoire réglée, je rapporterais ces ruines et tout ça, voilà ! Pleins de sous en poche ! Bah quoi ? Chacun gagnait sa vie différemment ! Bon ok… je dois avouer qu’une fois cette histoire terminée, je devrais être plus discrète. Sachant que maintenant, tout le monde des Faucons d’Argents avaient vu ma tête. Et donc discrétion maintenant je pense ou pendant un certain temps tout du moins. Ou pour toujours ! Enfin… Si nous survivions contre la Porteuse. Ce qui ne me semblait pas être une belle affaire.  Enfin… Nan. Je serais déjà partie de toute façon ! Vous me voyez jouer l’héroïne et combattre pour sauver le monde ? Je suis une voleuse, pas une héroïne !

Je sursautai lorsque quelque chose ce brisa à coté de moi. Je reculai, me tenant les mains contre moi, les yeux ronds. Je tournai la tête doucement en direction de Shimy qui avait balancé ça tout en les maudissant à voix haute. Ok. Pas faux, comment honorer des dieux alors qu’un voulait nous descendre et le monde avec ? Bon ok, si les autres l’avaient bannie et enfermé dans la Porteuse, c’était sans doute parce qu’ils ne devaient pas être très copains… Bref. Pour revenir à l’elfe, tout son regard avait changé. Il était remplit de colère tandis que ses poings étaient serrés, provoquant changement très brutal j’ai envie de dire. Pour peu de ce que je la connaissais… Elle m’avait semblé avoir un assez fort caractère ! Je vis Jadina s’approcher d’elle, sans doute encore pour la rassurée. Ils passaient tous leur temps à faire ça, car c’était la seule à faire. Et si cela pouvait m’empêcher de dire quoique soit face à cette scène…Tout au contraire. Sous nos yeux ébahit, je ne pu m’empêcher d’ouvrir grand la bouche, lorsqu’elle lui donna un coup de pieds au derrière. Mais…Pourquoi elle avait ça ?! Je ne comprenais rien… Et je ne pense pas que je puisse comprendre un jour ! Shimy se retournait vers elle, se frottant le derrière. Ses yeux crépitaient de rage mais, la magicienne lui tournait le dos, croisant les bras. Vu le regard de l’elfe… Je me serais mise à courir.

« Mais…Mais… Ca va pas ?! » Hurla l’elfe tout en la fixant

– C’est à moi que tu demandes ça ? Ta décoloration ta atteint le cerveau ou quoi ? Reprend un peu le dessus bon sang ! » Mes yeux s’écarquillèrent. Jamais je n’aurais osée faire ça !  A moins que j’étais suicidaire. Jadina ce tourna vers elle, un regard presque méprisant. Je glapis « Nan mais, où est passée la Shimy que je connais ? »

Soudainement,  l’elfe fit un démarrage. Jadina se mise à courir, Shimy à ses trousses. Elles passèrent devant moi et de mon air ahurie. Elles se coursaient littéralement, Jadina hurlant toute sa panique actuelle. Mes paupières battirent.

« La voilà ! Et elle va doubler le volume de tes fesses à coups de pied ! » Hurla l’elfe

Euh…. J’avais manqué un épisode ? Elles avaient oubliés qu’un dieu allait se réincarner sur Alysia ? Dans le corps de l’elfe qui plus est. Qu’ils allaient combattre la prison spirituelle de ce dernier dans moins de 24 heures ? Je les regardais se courir. Apparemment oui. La bonne question semblait être – Quand est-ce que tout est parti si loin ? Razzia prit la parole à côté de moi, l’air aussi surpris que le mien. Il y avait sincèrement une autre manière de réagir ?

« Dites, vous croyez que z’est bien le moment de… »

– Le Moment de quoi ? »

Il allait dire ce que je pensais tout haut, mais c’était avant qu’il ne se reçoive une pierre dans la tête. Ténébris et moi l’observèrent surpris. Je tournai la tête en direction de Gryf, les yeux ronds. Ce dernier s’était levé, faisant sauter une petite pierre dans sa main. La désespérance me pris. Son cerveau avait été aussi rajeunit en même que l’accident Jovénia ou était-il tout simplement stupide pour avoir lancé une pierre ? Pauvre Razzia ! Cependant… Depuis qu’il avait appris que Shimy allait être la réincarnation d’Anathos, un sourire illuminait son visage tandis qu’il regardait Razzia. Ce dernier semblait être aussi désespérer de sa bêtise actuelle, même si je devais avouer, sentir ma poitrine me chauffer.

« Désolé Razzia ! J’taurais bien lancé une boule de neige, mais j’ai fais avec les moyens du bord ! »

Je m’écrasai la main contre la figure, quel boulet… tandis que Razzia lui répondit

« T’inquiète… Z’comprend tout à fait ! »

Et c’est là que je vous annonce que le retour de Razzia méga fort ce fait devant mes yeux. Il soulevait encore sans mal quelque chose qui pesait une tonne. Soit l’un des piliers du temple.  C’était trop pour moi, même si cela me surprenais même plus à vraie dire. Par contre, à mon contraire, Gryf recula, le regard rond comme des billes… Le petit caillou avec lequel jouait rebondis dans sa main, tombant au sol.

« Attends ! Attends ! C’est pas équitable ça ! »

– Fallait pas commenzer ! »

– Aïe ! Pas les cheveux ! AÏ ! »

– Et là ? »

– Ca à l’air amusant on joue nous aussi Danaël ? »

– Rentre moi ces lames tout de suite Ténébris ! »

– Peuh… C’est pas du jeu ! »

Ok. Ils étaient fous. Je ne pouvais dire que ça enfaite. Vous voulez que je dise quoi d’autre ?! Il n’y avait que ça pour les décrirais ! Ils se courraient après, se battaient, se jetaient des pierres, l’autre qui avait complètement dégainés ses armes. Alors que la fin du monde était proche. C’était la normalité pour eux quoi. Bon ok, j’étais peut-être pas la meilleure définition de la normalité, je n’avais pas à juger. Une fille amnésique avec des pouvoirs inconnus, donc on oui, je me la ferme sur le sujet.

Je me mise accroupis, dans un soupir. Les joues dans les mains, je les observais ce chamailler entre eux. C’était vraiment ça aussi une amitié ? Ce battre et s’engueuler ? Pouah ! C’était trop compliqué pour moi, ça ! Je ne voyais pas pourquoi je m’en intéressais honnêtement ! Même si j’hésitais, cela me semblait être encore une perte de temps ! Même si je ne savais toujours pas si je serais capable de les abandonner… ROH BREF ! Evitons de parler de ça ! Dans ma tête c’était juste un gros bordel que moi-même je ne comprenais pas ! Pourquoi donc s’entêter à y réfléchir ?! Je soupirai tandis que Jadina et Shimy continuaient à se courir après, Gryf à s’écarter de Razzia qui le menaçait… Et nous, nous faisions quoi mises à part être témoin de leurs conneries ? Mon regard brun parcourus un court moment le sol avec ennuie. Bien avant qu’il ne se pose sur un tas de mousse qui se trouvait par là… Mumh… Je ne sais pas pourquoi je fus tentée d’un truc là.  Beaucoup trop. D’un geste discret comme je savais le faire, j’en pris une poignée avec délicatesse. Et sur la pointe des pieds, je m’approchais un peu de Gryf. Dos à moi il ne m’aperçus pas. Pour dire, Razzia et lui se braillaient tellement dessus qu’aucun des deux me repérait réellement. Parfait. Cette pensée me fit sourire. Il ne fallut que me concentrer un peu, pour réussir à me téléporter dans sa direction. Il ne me fallut pas longtemps pour plaquer la mousse contre sa bouche, dès lors que je réapparus sur ses épaules, le tenant fermement. Il n’avait qu’un simple sursaut, tout en se débattant.  Je riais de mon triomphe sous les yeux surpris de Razzia qui s’était préparé à lui lancer un caillou plus gros que mon poing. Je le lâchai, descendant de mon perchoir avec agilité. Je l’observais crachoter de la mousse en s’éloignant, je pointai mon doigt dans sa direction, un large sourire fendit mon visage. Trop fière de ma connerie.

« De la neige aurait été meilleur, mais je n’en ais pas trouver ! » Riais-je

La Voleuse Oubliée est donc comme ça ?! » Me dit-il, avec un sourire.

En réponse, je lui écrasai de nouveau de la mousse sur le visage. Ce n’était pas de la neige, mais c’était mieux que des cailloux, je pense ! Riant, il en ramassa à son tour, une lueur de défis dans le regard. Je mise à courir, lui à sa suite, m’en lançant.

 Mummmh… Finalement en effet ce n’était pas être fou ou débile de faire ça ! C’était juste rire pour ce changer les idées. Cela faisait du bien. Cette chaleur dans le cœur, toute la joie qui émanait de mon simple éclat de rire. Même si j’avais conscience qu’au fond de moi, je pensais toujours à Anathos, à ma crainte de mourir. Toutefois, la présence de Gryf sur mes talons, à rire aux éclats, arrivait à me vider l’esprit de ces mauvaises pensées ! J’en oublierais même, mon amnésie et mon dilemme actuel !

J’étais seulement, pour le moment, heureuse ! Et cela faisait un bien fou !

━━━━━━━━━━━━━━━━━━━ ☆ ━━━━━━━━━━━━━━━━━━━

Fiction © Little Myo/Précy
Les Légendaires © Patrick Sobral
Gif © Little Myo

 J’avais étrangement adorer écrire ce chapitre la première fois !

Il reste étrangement l’un de mes préférés encore aujourd’hui ! Commencer à faire de ma Voleuse Oubliée, une personne heureuse au côté de ces mêmes héros qui m’ont fais sourire… Je trouve ça très touchant !

Et rien à voir, mais j’ai corriger ce chapitre avec la chanson « Bienvenue » de Frère des Ours… A partir du moment où Les Légendaires partent en live. L’ambiance collait tellement bien que je me devais de mettre un gif de ce magnifique Disney.

9 commentaires

Pour pouvoir laisser un commentaire, connecte-toi au Club !

  1. Bravo!

    • Merci x3 !

  2. Je rêve ou notre voleuse (j’attends avec impatience le chapitre où elle  »reçoit » son nom parce que l’appeler comme ça c’est pas top xD) s’amuse à torturer Gryf sur ses sentiments pour Shimy !?

    Les voir s’amuser malgré la fin du monde m’a fait sourire encore plus que la première fois où j’ai lu cette scène (dans la BD originale) !

    • (HAHA je l’attends aussi impatiemment pour pouvoir l’appeler comme vous la connaissez aujourd’hui xD Prochain chapitre !)

      Et Muuuh je dirais pas ça. Disons que notre voleuse est tellement loin de tout ça et aussi un réel désintéresser pour ça qu’il faut bien qu’elle s’occupe des sentiments d’autrui 8DD Ça lui fait une animation !

      Et j’adore tellement ce chapitre et il me fait sourire aussi ! C’est un excellent moment que j’ai passer à le corriger !

      En tout cas merci :3

  3. Tu as du t amusé!

    • Je m’amuse chaque jour depuis 5 ans avec ma fanfiction xD

  4. MOOOOOH ! J’adore ! J’adore j’adore j’adore cette scène déjà dans la BD (le calme avant la tempête vraiment mon ambiance préférée ) mais alors avec ce perso en plus, c’est génial !! je me répète, mais j’adore vraiment la manière dont tu intègres ton personnage et ta vision dans une histoire déjà bien marquée !
    Connaissant la suite de la BD, je me demande comment notre héroïne va réagir… Enfin peut-être qu’elle va aimer voir le blondinet disparaître, héhé !

    • Merci, merci et merci beaucoup ** ! CHacun de tes commentaires me font énormément plaisir ! ♥
      Et cette scène dans la BD est déjà l’une des meilleurs qui soit et je suis contente que Sobral leur ait donner cette instant avant le drame de la fin de ce tome ! J’ai voulus en faire de même avec ma petite Voleuse ♥ Et Merciii >ww<