Bandeau - Les légendaires
Les légendaires
Legendaires Missions
Les légendaires - Saga
Les légendaires - Parodia
Les légendaires - Origines
Les légendaires - Les chroniques de Darkhell

La raclette légendaire épisode 14

Moshii

Posté par Moshii, le 08 avril 2021


23 commentaires

Bonjour tout le monde !! Me voici avec la deuxième partie de l'épisode 13, qui est je pense un des épisodes les plus longs.. Voilà voilà, j'espère que ça vous plaira !!

Fiche des persos de l’auberge :

-Moshii : Une ado de 12 ans au fort caractère qui révèle un don pour le maniement de l’épée. Elle est très sociable, et s’entend avec tout le monde. Elle est honnête, franche, et a horreur de mentir.

-Hayle : Sœur de Moshii, elle ne parle pas beaucoup et est très sérieuse mais rarement motivée, ce qui lui fait tirer des mines d’ennui et des soupirs souvent. Elle a créé une machine surpuissante, nommée Crimson Dragon, aussi appelée Crimson.

-Saori (sao) : Une petite humaine de 12 ans, dont les parents sont morts, qui est imbattable au tir à l’arc et sait ce montrer curieuse, sportive et renfermée. Blessée par un jaguarian durant sa jeunesse, elle est devenue aveugle d’un œil.

-Lou : Une humaine de 11 ans dont la timidité est extrême envers les inconnus. Si on la connaît bien, elle se montre très sympathique et extravagante. Malgré qu’elle soit benjamine du groupe, elle est extrêmement mature, ce qu’on a tendance a lui reprocher, c’était le cas pour ses parents, qui l’ont abandonnée. Elle se montre très impatiente. Elle a découvert sa capacité d’analyser les choses avec ses yeux, ce qui est fortement utile dans les combats.

-Lomion ( avatar d’al ) : Un joli elfe de 14 ans qui voit ses parents décédés, et son grand frère disparu. Il est malgré tout joyeux, intelligent agile,mais timide. Il est très proche de Hayle et Moshii, malgré leur caractère bien elles. Il possède un baton de combat, et deux animaux de compagnie, raiju, un loup, et oli, une gerbille blanche. Il est un peu en froid avec Saori, et s’énerve facilement contre elle, pour son plus grand plaisir.

-Siell (avatar de tomy) : Un des plus agés des serveurs de l’auberge, qui a été abandonné par ses parents sans que ça lui fasse ni chaud ni froid, car il ne les aimait pas. Il est honnête, colérique ( sadique sur les bords?) et passe inaperçu, a cause de son fort caractère. C’est le moins sociable après Saori, et reste tout le temps avec son dragon, flamme ( renommé flemme par Hayle). Il est très fort en tactique et au maniement du couteau, et en garde en permanence dans sa veste.( note : il est très grand pour son age.) Il manipule le feu, et a le sang très chaud, ce qui fait qu’il se balade le plu souvent torse nu.

-Shi( Shishi) : Une monsclave échappée de 13ans, qui est souvent calme, mais qui révèle un autre visage quand on l’énerve. Elle a des capacités physiques assez étranges, car dès sa naissance, elle s’était retrouvée affublée d’ailes d’acier. Elle peut donc s’envoler quand le le souhaite, et même si ce N’est pas toujours pratique, elle adore ses ailes, surtout qu’elles sont des armes incroyablement effrayantes pour le combat. Elle s’entend bien avec tout le monde, mais devient une toute autre personne si on l’énerve.

-Lomée( avatar de petite fleur) : Une ado mi-elfe, mi-jaguarianne, qui est embrouillée avec sa famille depuis longtemps. Elle se montre réfléchie, loyale et courageuse, mais elle est très tétue et s’énerve rapidement. Elle a acquis des techniques au corps à corps extrêmement efficaces,en plus de ses pouvoirs élémentaires.

-Kim ( avatar de jadina-30) : Une humaine de 12 ans qui se montre très sociable avec tout le monde, comme Moshii, mais en trois fois moins vulgaire. Elle est très courageuse, et a une louve blanche, nommée lotus, qui est très proche de Raiju. Elle possède un arc dont les flèches magiques lancent des gésiers de glace lorsqu’elles touchent leur cible, et lorsqu’elles la manquent, elles s’enflamment. Son arc est tout blanc, et on la nomme «  silver hunter ». ( chasseur d’argent)

Quand Lomée entra dans la maison ( qui était au passage la sienne) elle se dit que rien n’avait changé. L’odeur était la même, l’animation était la même : on avait tout le temps l’impression qu’il se passait énormément de choses à la fois. Ce qui était vrai, quand elle vit pas moins de 5 bambins se jeter sur elle dans une étreinte qui la fit tomber. Elle chuta sur le parquet avec tous les gamins dans ses bras, ou carrément sur elle dans un grand bruit sourd.

Lomée : Hahaha !! Lio ! Luke !! Lun ! Lin, Loré !! Vous êtes toujours aussi bruyants dites donc !!

Mais aucun de ses frères et sœurs ne répondit. Ils pleuraient tous dans les bras de Lomée, certains en souriant, d’autres avec une pointe de colère dans la voix. Lomée pris conscience qu’elle faisait pleurer sa fratrie, et les serra plus fort dans ses bras. Elle ferma les yeux et laissa quelques larmes s’échapper de ses yeux. Quelques fois, ça avait du bon, de retrouver sa famille. Elle sourit, et dit d’une voix cassée par l’émotion :

Lomée : Moi aussi, je suis heureuse de vous voir. Lio, Lun, Lin, Loré, Luke.

Luke : MAIS D’OU TU TE POINTES COMME CA APRES TOUTES CES ANNEES ??? PREVIENS LA PROCHAINE FOIS !!!!!

Lin : Tu nous as tellement manqués, Lomée…

Lomée : Vous aussi, vous m’avez manqué…

Loré : C’était si dur, sans toi !!

Lomée : Pour moi aussi c’était dur… Snrifll…

Des larmes recommencèrent à monter dans ses yeux pour lui brouiller la vue, et les battements de son cœur s’accélérèrent. Lomée dut se couper la respiration pour se retenir d’éclater en sanglots. Que penseraient ses frères et sœurs si elle se mettait à chialer comme une baleine devant eux ? Ce ne serait plus la grande et forte Lomée, ça au moins, c’était garanti.

Lio : J’ai pensé le pire de toi…Tu sais ce que ça fait, de perdre sa sœur comme une partie de soi-même ?

A ces mots, Lomée éclata en sanglots .

Lomée : Je…Je suis désolée… Le nombre de fois où j’ai voulu vous rejoindre…

Luke : Mais si t’avais envie de nous rejoindre, pourquoi t’es pas revenue ? Hein ?

Lomée essuya ses larmes qui entraient dans sa bouche et qui lui bouchaient la vue. Peine perdue, elle réapparaissaient juste après, encore plus nombreuses que la dernière fois.

Lomée : Parce…Parce que j’ai eu une nouvelle famille. Et avec elle, je n’ai jamais eu l’envie de m’en séparer. Après tout ce qu’on a vécu ensemble…Je vous préviens, je suis juste de passage, vous pourrez aller à l’auberge pour me parler, mais jamais je ne vivrai avec vous…Avec lui. Ce n’est pas votre faute. Vous ne m’avez jamais laissée tomber… Mais vous comprenez, là, c’est pas vous, mais moi, qui vous abandonne.

Loré : Lomée…

Lomée : Et je ne reviendrai pas sur ma décision. Loan, tu m’avais dit que mon père nous attendait pour discuter ? Où est-il ?

Lin : Il est parti en mission ce matin vers 5h…Il ne m’a rien dit de plus qu’il rentrerait ce soir…

Siell : Donc en fait on aurait pu dormir trois fois plus !!!

Shi : Je vais finir par porter plainte !!

Loan : Ne soyez pas si impolis !

Lomion : Hahaha !!

Tous les aubergistes et les légendaires suivirent Lomion dans leur rire forcé rempli de dédain.

Lio : Il a dit quoi, de si marrant ?

Moshii tomba a terre en se tordant de rire et se faisant une sorte de câlin à elle même. Elle riait tellement qu’elle en avait mal au ventre. Kim et Shi ne tardèrent pas à la suivre, en rigolant et cirant de douleur.

Moshii : MUAARHAHAHAHAHAHARF !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! AHAHAHAHAHAHAHA !!!

Shi : OHOHOHOHOHOHOH CE CON !!!!!!!!! HAHAHAHA !!! PUTAIN J AI MAL AU BIDE !!!!

Kim : HAHAHAHAHAHAHA !!!!!! J EN PEUX PLUS !!!!!!! AHAHA !!!!! ARRETEZ DE ME FAIRE RIGOLER !!!!! AHAHAHAHA !!!!

Les trois filles se mirent bientôt à pleurer, de douleur ou de joie ? Tout en balançant des gros mots ici et là ce qui fit rire la famille de Lomée. Lomion et Lou parvinrent à se calmer.

Lomion : C’est quand même un déplacé, comme réaction, non ?

Lou : Un peu, oui. Ils vont avoir une mauvaise image de nous, les pauvres.

Loan : Etant donné que je ne sais toujours pas ce que j’ai dit d’aussi drôle…

La réplique de Loan mirent tous les aubergistes par terre en train de se tortiller comme des asticots.

Les rires se firent entendre pendant cinq bonne minutes dans l’agacement et l’incompréhension de Loan.

Loan : MAIS QU’EST-CE QUI VOUS FAIT VOUS MARRER COMME CA A LA FIN ????

Jadina : Haha !! Ça se voit que tu ne les connaît pas ! Ce sont les personnes les plus impolies que je connaisse !

Loan : Et ils se marrent juste pour ça ?

Razzia : Non,auzzi pour les gueules que tu tires.

Loan : Ah.

Kim se releva et plaça ses mains sur les hanches

Kim : Bon ! Comme on a tout l’aprèm devant nous, on peut jouer !! Vous aimez jouer ?

Lomée : Ah mais oui, j’ai oublié de faire les présentations !! Désolée…Alors…Voici Lio, le plus petit de la famille, je pense pas qu’il ait changé, il a super bien grandi, mais je pense que t’es toujours resté un grand timide !

Lio : Ou…Oui.

Lomée : Ensuite y’a Loré et Lin, elles sont jumelles comme Hayle et Moshii et…

Toute la famille de Lomée : HEIIIN ???? ELLES SONT JUMELLES ??

Hayle qui n’avait rien dit jusqu’ici s’avança vers la famille d’elfes-jaguarians et les dévisagea de ses yeux roses pâles d’un regard qui était l’incarnation du dégoût et qui glaça la famille sur place.

Hayle : Nyaaa….En voilà, des spécimens particuliers…Ils m’ont l’air encore plus stupides que les héros qu’on se trimballe sur le dos… Je me suis demandée si ils savent parler, apparemment c’est aquis, mais je pense que leur intelligence n’est pas encore entièrement développée…A deux tiers, je dirais…Je pense qu’ils feraient mieux de fermer leur petite bouche et de se dire que leur intelligence est à l’étape de fœtus, vous ne croyez pas ? Grrmbl…Gnégnégné pgnégnégné…

Elle se fit emmener à l’extérieur par Siell à l’extérieur tout en continuant de grommeler.

Lomée : Hum. Hayle est assez susceptible, même si on dirait pas… Ne vous fiez pas à son air docile et essayez de ne pas la provoquer…Sinon ça donne ça.

Toute la famille de Lomée : Oui !

La porte d’entrée s’ouvrit brusquement pour laisser voir un court instant Hayle en train de se débattre, maintenue par les épaules par Siell qui lui avait mis un main sur la bouche.

Hayle : Mmmh !!!! MMMMHHHHMMMMM !!!!!!!!!!!!

Siell : Putain, mais c’est qu’elle me mord !! AIE ! Moshii, canalise ta sœur un peu !!

Moshii : Hiii ! Hayle, arrête de bouffer Siell ! ARRETE JE T’AI DIS !!! Attends, j’arrive !

Elle fonça en courant sur Hayle pour lui donner un grand coup d’épaule qui les fit tomber tous les trois dans un entremêlement de bras et de jambes. Moshii cloua a terre sa sœur qui se débattait dans tous les sens tel un animal. Elle ordonna à Siell d’aller chercher des cordes et un bâillon. Deux minutes plus tard, la scène se ferma sur Siell et Moshii en train de ligoter Hayle comme un saucisson. Lou avait fermé la porte.

Lou : Ex..Excusez-les, on avait jamais vu Hayle comme ça.

Lomée : Tu te fous de moi ? Elle est tout le temps comme ça, à se la jouer avec ses grands airs !

Kim : On t’as pas demandé d’en rajouter une couche !!

Loré : Dites…Vous pensez que tous ses mais ressemblent à ça ?

Loan : Lomée, tu vas me faire le plaisir de retourner à la maison et d’arrêter de traîner avec tes amis drogués !

Saori : Bah voilà, à cause de toi, ils on une mauvaise image de nous !

Lomée : T’inquiète Sao, je gère. Loan, on a déjà eu cette discussion. Je ne retournerai pas chez vous. Si vous voulez bien, on continue les présentations : Voici Lomion, c’est le plus grand avec Siell. C’est un peu notre chef, mais c’est surtout une poule mouillée que dont tout le monde se fait un plaisir de victimiser, Saori plus que quiconque. Après Lou, c’est une grande timide et une des plus petites, donc je pense qu’elle s’entendra bien avec Lio. Sao fait partie des plus petits, même si elle vient d’avoir 12 ans. Shi a 13 ans, c’est une monsclave échappée, ce qui explique ses ailes d’acier dans le dos. Kim a le même âge que Sao, Hayle et Moshii et elle a un arc magique qui envoie des gésiers de glace quand les flèches touchent leur cible ou alors une bourrasque de flammes lorsqu’elles ratent. L’elfe qui bâillonnait Hayle, c’était Siell, un elfe élémentaire qui contrôle le feu. Et je pense que j’ai fait le tour. Les héros qui nous accompagnent sans jamais nous avoir demandé notre avis sont les mondialement connus Légendaires.

Luke : Sérieusement ?

Lin : Les..Les légendaires ??

Saori : Ouais, tiens d’ailleurs, on se demande pourquoi vous nous accompagnez toujours comme nos chiens, vous êtes venus à l’auberge pour vous reposer, non ?

Jadina : Oui mais…

Kim : Mais quoi ? On est là pour une affaire personnelle, alors pourquoi vous nous suivez ? On vous a rien demandé !

Gryf : Hé oh, je te signale que si on était pas là…

Lou : On aurait pas étés obligés de soigner Ténébris et de risquer nos vies pour elle.

Lomion : Aouch ! J’aurais pas aimé…

Lio : Les héros qui ont tué Anathos ?? Vraiment ?

Shimy : Ou…Oui c’est nous.

Lin : Mais on est tellement fans de vous !! Shimy, c’est ça ?? On vous adore !! Votre magie élémentaire est super puissante !!

Jadina : Moui, enfin…. Pas aussi puissante que la mienne, hein.

Lio : C’est vrai ! Comment tu arrives à faire des éclairs avec autant d’aisance ?

Loré : Et Gryf ! Ta transformation,comment tu fais ?Est-ce que ça marche aussi pour nous ??

Gryf : Euh beh je sais pas…

Loré : J’veux essayer ! Passe-moi ton kasteye !!

Lio : Ténébris aussi, elle est géniale !! Tes lames sont tellement stylées !!

Ténébris : Ah ?

Luke : Razzia aussi, t’es trop fort !!

Loan : Bon, ça y est, calmez-vous. Les légendaires ne sont pas des jouets. De toute façon, on était censés jouer, non ? On a un grand jardin derrière la maison.

Shi : Bien ! Vous proposez quoi, comme jeu ?

Se rendant compte de ce qu’elle avait dit, elle se plaqua la main sur la bouche.

Lou : La raclette légendaire !!

Saori : HIIIIIIIIIII !!!!!

Lomion : NOOON !!!

Shi : Elle l’a fait !!

Kim : Lou !! Est-ce que tu te rends compte de ce que tu viens de dire ??

Lou : Je…Je suis désolée…J’ai pas fait exprès, je voulais pas….

Lomion : Être désolée ne suffit pas,Lou : on est restés deux semaines dans ce jeu, tu te souviens ??

Lou : Je…Je sais pas ce qui m’a pris…

Siell : Il se passe quoi, ici ?

Moshii : C’est quoi, cette ambiance enterrement ?

Ils étaient tout ls deux décoiffés et donnaient l’impression de s’être battus contre un dragon. De toute évidence, Hayle leur avait donné du fil à retordre.

Loan : Bah honnêtement, je sais pas, on a voulu se mettre d’accord sur quel jeu jouer, et Lou a proposé la Raclette légendaire, je crois…Puis ils se sont tous mis à s’acharner sur elle et…

Jadina lui avait posé sa main sur l’épaule, et l’invita à regarder Siell et Moshii. La terreur se voyait dans leur yeux, et elle était énorme. Moshii tremblait de tout son corps, et Siell avait du mal à rester debout.

Loan : J’ai dit quelque chose qu’il fallait pas ?

Ténébris : Faut croire. Bon, les mioches, c’est quoi, votre problème ??

Lomion : Rien. On ne doit pas s’attarder sur le sujet, ça ne ferait qu’empirer…

Gryf : Hein ? Mais vous avez vu vos têtes ? On aurait dit des fantômes !!

Kim : Non ! On n’en parle pas !

Saori : Il vaut mieux pas…

Shimy : Mais…

Shi : Pour de vrai, laissez tomber.

Elle s’approcha de Lio.

Shi : Touché ! C’est toi le loup !!

Lio : Hein ?

Tout le monde était déjà parti pour l’éviter. Lio soupira, puis se mit à courir après les autres en souriant. Ils passèrent donc tout l’après midi à jouer au loup, avec quelques pauses goûter, ou plutôt goinfrage de bonbons. Même les plus âgés ne firent rien et s’amusèrent comme les enfants qu’ils étaient devenus. Tout le monde riait comme des fous, et personne ne vit le temps passer, ce qui fit que quand le père de Lomée rentra chez lui, il faisait nuit noire et une animation de folie régnait à l’intérieur de la maison. Le pauvre paternel de la famille eut failli avoir une attaque quand il vit 19 gamins courir et sauter partout sur les canapés, sans oubliée la fille baillonée et ligotée qui hurlait comme une folle à travers son baillon et qui se débattait comme un asticot, ou une chenille ou fond de la pièce.Une anarchie totale dans la maison. Même Loan en faisait partie. Heureusement, tout s’arrêta lorsque Loré vit son père et s’élança vers lui en criant : Papa ! Pour lui faire un câlin, suivie de tous ses frères et sœurs, excepté Lomée. Les légendaires et les aubergistes, qui, quelques minutes plutôt se lançaient des coussins dont le rembourrage se vidait, saluèrent au plus bas le père de famille. Il leur rendit leur salut par le regard le plus noir au monde.

Père de Lomée : Loan, tu as réussi à amener Lomée ?

Loan : Oui, mais elle a insisté pour que ses amis viennent.

Père de Lomée : Je vois…Ne ta cache pas, petite, tu n’est plus une gamine.

Lomée : Tout comme toi, tu n’est plus en mesure de me donner des ordres : je fais ce que je veux, point.

Le père de Lomée soupira.

Père de Lomée : Bon, tu m’accompagnes dans le jardin, on doit avoir une petite discussion, toi et moi.

Lomée : A condition qu’on garde 5 mètres de distance.

Nouveau soupir du père. Il se retourna vers ses enfants et les aubergistes pour leur adresser des paroles froides.

Père de Lomée : Vous, rangez-moi ce foutoir en attendant.

Lomée : Foutez tout sans dessus dessous !

Sur ce, ils partirent tous les deux.

Lin : Rooh, c’est dommage, j’aurais tellement voulu savoir de quoi ils parleront ! Papa ne parlait que de ça ces deux dernières semaines !!

Moshii : Laissez moi le salon, et espionnez les alors !

Kim : Hein ? Et toi ?

Moshii : Je compte sur toi pour me raconter tout dans le détail !!

Lou : Merci Moshii ! N’empêche, quel fumier son père ! Il me rappelle le mien, tiens !

Saori : J’avoue, il a même pas réagi quand il a vu Lomée ! Ça faisait au moins cinq ans qu’ils s’étaient pas vus !

Razzia : Calmez-vous ! Dépêchons nous d’aller dans le zardin zi on ne veux pas tout louper !

Lomion : Et surtout, ne faites pas de bruit !

Le groupe alla donc vers le jardin en laissant Moshii et sa sœur ( qui n’arrivait toujours pas à se calmer) et se cacha dans les buissons situés à quelques mètres de Lomée et de son père. On pouvait sentir la haine dans leur regard rien qu’en restant à terre.

Lomée : Sois encore une fois si sévère avec mes frères et mes amis et je garantis que tu t’en souviendra.

Père de Lomée : Voyez vous ça ! Une fille qui menace son propre père ! C’est tes amis drogués qui t’ont fait devenir comme ça ?

On entendit Lomée souffler pour garder son calme.

Lomée : Je ne répondrai pas à tes attaques. Ça ne fonctionne plus sur moi. Tu voulais me parler que quelque chose, non ?

Père de Lomée : Enfin ma fille entend raison. Tends bien tes oreilles. Lomée, tes frères et sœurs, ta mère, et moi même sont des elfes-jaguarians, tu le sais bien.

Lomée : Oui, et ?

Père de Lomée : Nous ne sommes pas les seuls. Nous sommes un seul et même peuple. Il y a tout un peuple d’elfes-jaguarians.

Lomée : Hein ?

Père de Lomée : Nous nous sommes installés ici avec ta mère car elle ne voulait pas rester dans la même cité de ses parents. Elle préférait vivre sur une terre normale.

Lomée : Un terre normale ? Mais c’est quoi, ton délire ?

Père de Lomée : Arrête de m’interrompre, s’il te plaît. Au commencement, les races elfiques et jaguariannes s’aiment énormément, si bien que la population a augmenté en une troisième race : nous. Les jaguarians ont appris leur pratiques aux elfes, et inversement. Or, les elfes élémentaires ont donné leur savoir aux jaguarians, en ne sachant pas qu’ils savaient contrôler les éléments eux aussi.

Lomée : Pardon ??

Père de Lomée : Ils savaient les contrôler, oui. Le résultat de la fusion entre les elfes et les jaguarians fut une maîtrise totale de tous les éléments. Ils pouvaient communiquer avec les animaux qui avaient un lien avec l’élément qu’ils maîtrisaient : dragon pour le feu, n’importe quels monstres marins pour l’eau, rapaces pour l’air et tous les animaux terriens pour la terre. N’imagine pas la puissance de ceux qui pouvaient contrôler deux éléments. Cette puissance fit apparaître la jalousie, et la haine pour les elfes et les jaguarians restés normaux. Ils s’allièrent, et décimèrent tout le peuple appelé jusqu’ici : enfants des éléments.

Lomée : Non… Alors…Toi, moi, Lin, Loré, Luke…Lio ! Ce sont tous…Nous sommes tous des enfants des éléments ?

Son père acciessa.

Père de Lomée : Mais notre peuple n’est pas mort pour autant. Chaque enfant, en fonction de l’élément qu’il contrôlait ou qu’il préférait construit une cité dans son élément. Une cité invisible, dans le feu, dans l’eau, dans l’air, dans la terre. La race ne mourut pas de cette manière. Nous venions de la cité de l’air, ta mère et moi. Mais comme nos enfants contrôlaient un élément qui n’était pas l’air, nous avons étés contraints d’abandonner la cité, aussi parce que ta mère ne supportait pas ses parents. Loan avait quelques mois quand nous sommes partis. Mais ta mère m’a caché une chose : sa mère à elle, ta grand mère. C’était guide de la cité de l’air, sa maîtresse et cheffe.

Lomée : Hein ? Ma grand mère… Olala, je commence a avoir mal à la tête.

Père de Lomée : Accroche toi, ce n’est pas fini. Elle est venue me voir il y a deux semaines.

Lomée : Mamie ?

Père de Lomée : Elle était en peine transe : Ses yeux étaient blancs, et elle murmurait des mots insensés. Je l’ai amenée à l’hôpital tout de suite, mais il était trop tard. Elle avait rendu l’âme.

Lomée : Mamie…

Père de Lomée : Pourtant, le médecin qui s’en est porté garant a affirmé qu’elle voulait absolument te transmettre une chose : le pouvoir de guide. Sous prétexte que tu en auras besoin, dans trois ans exactement.

Lomée : Le pouvoir de cheffe de cité ? Pourquoi ? Il va se passer quoi, dans trois ans.

Son père la regarda d’un air désolé.

Père de Lomée : Beaucoup trop de choses. Je suis désolé, ma fille. Désolé de ne pas pouvoir te protéger.

Lomée : Quoi ? Si tu sais quelque chose, dis le moi !

Père de Lomée : Tu le sauras bien assez tôt. Je ne veux pas pourrir ton enfance. Pas encore…

Lomée : Hein ? Je comprends rien.

Père de Lomée : Ce pouvoir se transmet. Tu n’auras pas à retourner dans la cité, si c’est ce que tu crains. Mais je ne sais as si j’ai fait le bon choix.

Lomée : Pourquoi ? Si il y a un pouvoir ou quoi que ce soit d’autre à me transmettre, donne le moi !

Père de Lomée : Pourquoi crois-tu que nous nous disputions tout le temps, avec ta mère ?

Lomée : Elle savait…Elle savait tout, et pourtant, elle ne voulait pas que tu me le donnes. Pourquoi ?

Père de Lomée : Le veux-tu ?

Lomée : De quoi ?

Père de Lomée : Le pouvoir. Je peux te le donner maintenant. Te sens tu prête à l’avoir, sans regrets ?

Lomée : Oui mais pourquoi tu parles comme ça ?

Son père sourit.

Père de Lomée : Je sais que tu ne pardonneras jamais, Lomée. Mais sache que je t’aime. Je t’ai toujours aimée, et je t’aimerais toujours, tel le père que je suis. Toi aussi, Loan.

Il jeta un regard dans le buisson dans lequel était caché la troupe. Depuis combien de temps savait-il qu’ils étaient tous ici ?

Père de Lomée : Comme toi Lin. Comme toi, Loré. Toi aussi, Lio. Je vous aime tous. Je regrette de ne pas avoir fait la connaissance de tes amis, ils ont l’air très gentils. Veillez bien sur Lomée. Toi, Loan, sur toute la famille. Et que le lien qui nous unit, jamais, ne se sépare.

Loan : Quoi ?

Lio : Attends, papa !

Trop tard. Le père de Lomée se mettait a briller d’une lueur étrange. Blanche, argentée. La lumière l’emplissait de plus en plus, et on finit par ne plus le voir. Elle ne cessait pas de briller, et finit par exploser. Personne n’avait jamais vu rien d’aussi beau. Tout le monde pleurait devant tant de beauté. La lumière resta dans l’air puis se dirigea vers Lomée. Puis le noir. Entier.

???: Ça y est, elle se réveille !!

???: Lomée !!

Une énorme tignasse rose pâle bonbon lui recouvrit la vue.

Lomée : Gné ? Il s’est passé quoi ?

Loan sourit, et lui tendit un mirroir. Dans ses boucles blondes et rousses se dressaient des mèches plus blanches que jamais.

Lomée : Et papa ?

Le regard de son grand frère s’assombrit, et il se retourna. Lomée réalisa ce qu’il venait de se passer, et serra Hayle qui était déjà dans ses bras de toutes ses forces. Elle laissa des larmes s’échapper de ses yeux. Le groupe resta quelques jours dans la maison de famille avant de repartir à l’auberge. Le temps des adieux se fit venir.

Lomée : Merci pour tout, tout le monde. Je vous aime !

Luke je veux pas que tu partes !!

Lomée : Mais je pars pas, regarde, je suis devant toi !

Lio : On se reverra, hein ?

Lomée : Bien sur ! A la cérémonie de réouverture !! Aurevoir !!

Elle fit une dernière étreinte à ces frères et sœurs, puis passa le portail elfique.

Lomion : Dis, Lomée. Tu sais ce qu’il se passera dans trois ans ?

Lomée : Non. Je n’en ai strictement pas la moindre idée. Mais tu veux tout savoir ?

Tout le monde : ON S’EN FOUUUUUT !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

23 commentaires

Pour pouvoir laisser un commentaire, connecte-toi au Club !

  1. Trois pages d’affilée, j’en peux pluus!!

  2. J’ai pas tout compris, mais c’est génial!!!!!!!!!!!! Super épisode!!!!!!
    P.S : T’as zappé Lun…

    • Désolée, je me suis dit que cet épisode allait être un peu trop compliqué… Ah merde. Rip lun alors… Désoléééée

  3. je kiffe trop cette réplique poulette

    Moshii : Hiii ! Hayle, arrête de bouffer Siell ! ARRETE JE T’AI DIS !!! Attends, j’arrive !

    #Hayle la carnivore MDR tu ma tué sinon impect comme d’hab Moshii je t’aime trop
    et quel passé bizarre tu a inventé a Lomée la je pense qu’elle va être choqué et toute leur troupe sons les enfants des élément OMG trop choqued et trop stylé
    et j’adore quand tu me fait confiance

    Moshii : Je compte sur toi pour me raconter tout dans le détail !! mode diabolique

    bref PERFECT trop trop maga ipert génial
    nous toujours des gamins pour jouer au Loup
    bref poulette continu comme sa même si bah oui je te comprend ca doit être long je suis avec toi et je te donne tout mon courage

    • Merci beaucoup!! J’avoue être littéralement partie dans une autre dimension pour cet épisode là…Contente que ça t’ai plu!!

  4. Moshii, c’était super !
    Et c’est parti pour les moments que j’ai préférés :
    « Lio : J’ai pensé le pire de toi…Tu sais ce que ça fait, de perdre sa sœur comme une partie de soi-même ? »
    Lio était si attaché que ça à Lomée ? Ça ce comprend, c’est le meilleur !
    « Lomion : Hahaha !! »
    J’ai l’air d’un drogué là ! (comment t’a su ?!)
    « Lomion : C’est quand même un déplacé, comme réaction, non ?
    Lou : Un peu, oui. Ils vont avoir une mauvaise image de nous, les pauvres. »
    Nannn, juste à peine !
    « Jadina : Haha !! Ça se voit que tu ne les connaît pas ! Ce sont les personnes les plus impolies que je connaisse ! »
    Merci Jadina, je crois que tout est dit !
    Hayle : Nyaaa….En voilà, des spécimens particuliers…Ils m’ont l’air encore plus stupides que les héros qu’on se trimballe sur le dos… Je me suis demandée si ils savent parler, apparemment c’est aquis, mais je pense que leur intelligence n’est pas encore entièrement développée…A deux tiers, je dirais…Je pense qu’ils feraient mieux de fermer leur petite bouche et de se dire que leur intelligence est à l’étape de fœtus, vous ne croyez pas ? Grrmbl…Gnégnégné pgnégnégné… »
    Hayle, et la gentillesse ? Tu as oublié ?
     » Siell : Putain, mais c’est qu’elle me mord !! AIE ! Moshii, canalise ta sœur un peu !!
    Moshii : Hiii ! Hayle, arrête de bouffer Siell ! ARRETE JE T’AI DIS !!! Attends, j’arrive ! »
    HAYLE ! Espèce de cannibale ! Lou la végétarienne en sueur ! Et Moshii, on dirait que tu parles à un chien !
    « Loan : Lomée, tu vas me faire le plaisir de retourner à la maison et d’arrêter de traîner avec tes amis drogués ! »
    On n’est pas hic drogués hic et hic bourré ! Ça fait trois CDP qu’on avait abandonné la drogue, on peut si remettre nan ?
    « Voici Lomion, c’est le plus grand avec Siell. C’est un peu notre chef, mais c’est surtout une poule mouillée que dont tout le monde se fait un plaisir de victimiser, Saori plus que quiconque. »
    Tu aimes à ce point me martyrisé avec Lomée ?
    « Après Lou, c’est une grande timide et une des plus petites, donc je pense qu’elle s’entendra bien avec Lio. »
    JE m’entendais bien avec Lio, c’est MON Lio !
    « Lio : Les héros qui ont tué Anathos ?? Vraiment ?
    Shimy : Ou…Oui c’est nous. »
    Qui eut cru Shimy timide et prise au dépourvu par un autre timide !?
    « Le pauvre paternel de la famille eut failli avoir une attaque quand il vit 19 gamins courir et sauter partout sur les canapés, sans oubliée la fille baillonée et ligotée qui hurlait comme une folle à travers son baillon et qui se débattait comme un asticot, ou une chenille ou fond de la pièce. »
    J’imaginais trop la scène, ça sera vraiment nous si on se rencontre, enfin quand on se rencontrera !
    « Lomée : A condition qu’on garde 5 mètres de distance. »
    Covid oblige !
    Et le câlin de Hayle et Lomée, mais romance assurée ! Bravo Moshii pour ce chapitre et désolé pour ce pavé !

    • OKEEEEY j’ai compris: Je vais te faire sortir avec lio. Nan je déconne, tu sortiras avec tu sais qui, et personne d’autre, j’adore ce ship. Par contre je peux m’arranger pour que lio ait un petit coup de coeur, on sait jamais…
      A savoir: je parle comme des chiens à tout le monde, comparé à moi, le monde est un grain de poussière hahaha * rire forcé * , narcissisme en sueur.
      Je pense que mon plus grand plaisir à écrire cette fic est bien de te martyriser, oui.
      Et je suis totalment d’accord avec toi, avec le confinement, je suis pour la drouguiline pour au moins deux mois!!

      • et j’oublais pour finir: voici le traditionnel merci!

      • Pas sortir avec Lio, mais qu’il m’aime bien même si on va plus le voâr ! TT
        Le ship… Ah ui, rendez vous en MP pour être sûr ! Et pour pas spoile !
        Toi ? Tu es une déesse, laisse moi rire et d’abord, JE suis expert en rire forcé !
        Par contre, c’est vraiment ce que tu préfères, me martyriser ? Je sais pas si je dois être content ou triste… T.T
        Sinon l’alcool et la drogue à refait hic ! surface hic !

        • Je suis pas une déese. Je suis bien au dessus. Ok, si tu veux, tu exepert en rire forcé mais pas meilleur. Et non, les scènes comiques sont vraiment ce que je préfére à écrire, te martyriser vient après!

          • Ahh ouff, je viens après, tu aurais donc un cœur ? Sinon, pas sûr que tu sois supérieur à une déesse, sinon tu trahit La Sainte Mère Raclette !

    • J’avais pas vu ton commentaire… ROMANCE ASSURÉE ?! T’es méchant Al ! On vous a déjà dit que ce couple était impossible.

      • Désolé, c’est pas ce que je voulais mettre, je voulais mettre, je pensais plus, du genre c’est chou… Désolé

        • T’inquiète, vous avez le droit d’aimer le ship Lomée/Hayle, moi ça ne me dérange pas ^^ Ceci dit, je dois avouer que le petit câlin de la fin était chou, en effet.

          • Il était chou, c’est vrai, mais on vous laissera tranquille si vous voulez !

  5. Moshii ! Tu as encore mis du ship Hayle / Lomée ! Ça ne t’a pas suffit de me victimiser ?!
    À part ça, bravo ! C’était vraiment bien ! Le moment avec Hayle la Canibale était super bien !
    Vivement le prochain chapitre !

    • Tu vois que tu aimes Hayle ! Et pour une fois que c’est pas mwa, franchement je suis pour !

      • Mais arrêtez avec ce ship !!!

        • Désolé Yoo… Je m’excuse vraiment après le « débat »

          • Je le redis, perso, ce ship ne me dérange pas plus que ça. Le « débat » a été violent, mais il ne faut pas que vous vous sentiez mal par rapport à ça ! C’est surtout à Hayle qu’il faut s’excuser, parce que moi je m’en fiche un peu des ships que vous faîtes dans la fic’, tant que ce n’est pas dans la réalité ^^

    • Et la référence à ma fic’ avec le jeu Super Raclette était très bien trouvé !

      • De rien, hayle la cannibale a fait marrer beaucoup, je pense! Merci beaucoup!

        • Effectivement ^^ De rien !