Bandeau - Les légendaires
Les légendaires
Legendaires Missions
Les légendaires - Saga
Sortie du prochain tome dans :
Les légendaires - Parodia
Les légendaires - Origines
Les légendaires - Les chroniques de Darkhell

[LM21 #1-2 : Romantisme] Douce Amère

Shimy..0

Posté par Shimy..0, le 04 mai 2021


4 commentaires

Je poste un peu en retard (explications en comm') ma première participation pour le premier thème du LM. Cela se situe après la bataille d'Anathos, lorsque Jadina se fait soigner clandestinement au palais d'Orchidia par Vangelis.Enjoy 😘

Cela faisait bien longtemps que Jadina n’étais pas retournée dans sa chambre au palais d’Orchidia.

S’appuyant sur le mobilier, elle avançait en clopinant dans l’immense pièce, qui n’avait pas changée depuis son départ.

Tant de souvenirs lui revenaient en cet instant. De bons comme de mauvais pour tour dire. Néanmoins, elle était heureuse de voir à quel point les choses n’avait pas bougées, ce qui la rassurait dans un sens.

Elle s’apprêtait à repartir vers son lit à l’infirmerie avant que quelques ne remarque son absence lorsque elle remarqua soudainement un papier sur son bureau dont elle ignorait la présence auparavant.

Intriguée, elle le déplia, essaya en vain de trouver sa provenance et se résigna à le lire entièrement.

C’est à ce moment là, sous le choc de ce qu’elle venait de découvrir que des maux de tête et des nausées lui vinrent, l’obligeant à se poser sur le lit.

Plus les secondes passaient, plus elle se sentait mal quand tout d’un coup, étant morte de fatigue et guère rétablie, elle perdit connaissance et s’effondra sur sol , heurtant un petit meuble de marbre qui lui fit lâcher sa lecture.

Quelques minutes plus tard, Vangelis accouru, épuisé, les cheveux en bataille dans la chambre et trouva Jadina inconsciente, son corps meurtrie contre le parquet froid.

Catastrophé, le professeur fit venir plusieurs infirmiers pour la ramener dans le cabinet hospitalier pour s’assurer qu’elle n’avait pas de séquelles de l’incident.

Après avoir remis quelques bricoles en ordre que Jadina avait dérangé dans sa chute, Vangelis s’apprêtait à refermer la chambre d’enfance de la princesse déchue quand il découvrit un papier jauni près de l’endroit où la malade avait chut.

Il s’approcha un peu plus, s’accroupit et découvrit une lettre qui datait de plusieurs années et qui de toute évidence ne lui était point attribuée. Intrigué il commença brièvement la lecture.

Mais c’est à ce moment la qu’un infirmière toqua a la porte -ce qui le fis sursauter- et pria le professeur de la rejoindre à l’infirmerie.

Vangelis, rougissant de honte d’avoir fouillé dans les affaires de son ancienne élève se hâta de ramasser et de déposer à la hâte le message sur le bureau à sa droite et partit dans la précipitation rejoindre ces collègues.

Cette missive datait d’en effet de quelques années plus tôt. Elle était écrite d’une écriture soigneuse et appliquée, remplie de fioritures. L’encre après quelques années avait perdu sa lisibilité initiale et les phrases était un peu plus transparentes qu’à l’origine.
On pouvait néanmoins y lire clairement :

<< Jadina.

J’aurai aimé que tout ne se finissent pas comme ça.
Tu es désormais très loin de moi et je ne le supporte pas.
Pleine de douceur mais aussi d’ardeur,
Tu était très calme mais par malheur

 

Ta personnalité ne coïncidait pas avec cette prison dorée
Ce grand palais où on t’a si souvent coupé les ailes,
Pour t’empêcher de voler plus haut qu’il ne le fallait
Pour ne pas nous quitter et partir vers le ciel

 

Mais c’est ce que tu as fais tu es partie faire ta mise
Tu es partie alors que tu m’étais promise
Tu ne peux pas savoir comme je me sens seul et déchiré
Maintenant que tu as décidé de ne plus être à mes côtés

 

Je n’oublierai jamais nos jeux d’enfance
Car tu compensait mes peines sur la balance
Je me souviens de lorsque tu t’étais un jour blessée
Je t’avais prise dans mes bras et je t’avais consolé

 

Je me souviens de ton corps contre le mien
Tu pensais que je te protégeais,
Que je pouvais guérir toutes tes plaies
Et je me souviens comme à cet instant je me sentais bien

 

Jadina tu as toujours été ma douce amère
Douce car ô combien tu es belle, gentille et gaie
Et amère car tu m’as toujours évité, préférant partir t’envoler

Si un jour tu lis cette lettre sache que je t’ai toujours aimé

 

Ton fiancé, Halan. >>

4 commentaires

Pour pouvoir laisser un commentaire, connecte-toi au Club !

  1. C’est bien écrit !!!

  2. Alors déjà j’espère que vous aimerez ce que j’ai fait haha, même si je ne suis pas entièrement satisfaite de cet écrit et je suis très contente de vous proposer une fic en rapport au premier thème du LM !

    Hier soir, avec Lane, l’organisatrice du challenge nous avons décidé grâce deux modos qui nous ont donné leur avis sur les post des créations du LM, que vous pourrez désormais poster vos créations avec un peu de retard.
    Voilà alors le retard ne signifie pas une semaine ; nous sommes déjà très très très occupées et si nous devons en plus gérer ça, cela va être difficile. 🙂
    J’espère que vous saurez faire bon usage de ces modifications et de vous en servir sans trop de soucis et je pense qu’il y aura une annonce faite dans le topic suite à ce message.

    Bref j’espère que vous êtes contents, car c’est pour vous faciliter les choses mais vous pouvez aussi continuer comme avant ! Merci de votre compréhension !

  3. Alors Sheï, j’avais encore jamais vu des fics écrites par toi mais j’ai bien aimé !
    Dès que tu as parlé de lettres là depuis quelques années, j’ai directement pensé à Halan !
    La lecture est facile et assez fluide, c’est cool du coup ! Il y a quelques fautes là :
    « Mais cest a ce moment la qu’un infirmière toqua a la porte -ce qui le fis sursauter- pria le professeur de la rejoindre à l’infirmerie. »
    Mais c’est tout bête, genre des fautes de frappes, ça m’arrive aussi souvent, je dis juste pour que tu puisses corriger ^>^
    Le texte en lui-même, il est très bien, enfin moi j’ai bien aimé, ce qui est cool pour toi, je suppose x)
    Peut être un poil court mais bien quand même. Et quand j’ai atteint la fin, j’rtais genre : Nan ! Moi je voulais une suite !
    J’étais tellement plongé dedans, que pour moi, une suite aurait pu arriver ! Mais bon, les one-shot c’est cool aussi (vu que tout ce que j’écris est en plusieurs parties à part le LM (Merci de m’avoir fait écrire des trucs COURTS !))
    Donc je te soutiens, toi et Lane pour le LM avec tout les commentaires à distribuer ! Vous avez donc TOUT MON COURAGE ET TOUTES MES FÉLICITATIONS POUR CE « CHALLENGE PERSONNEL » (je sais pas vraiment comment le décrire en un mot, à part avec Legend’may (logique)).
    Bon je parle pour rien dire donc bravo, félicitations et courage Sheï !

  4. (Tout d’abord, l’annonce m’arrange vachement, vu que j’ai raté le coche avec le légendmay 3-4 xD…Une fois de plus, courage à toi et Lane !)

    Ensuite ! J’adore ce texte, pas trop perché, il serait même plausible dans la BD… et ton style d’écriture épuré va parfaitement avec ce que tu décris.Je n’ai jamais été une fan de ce couple, mais tu me le ferais presque aimer…bref, cet OS est une réussite ! Mention spéciale au fait que la lettre est en vers