Bandeau - Les légendaires
Les légendaires
Legendaires Missions
Sortie du prochain tome dans :
Les légendaires - Saga
Les légendaires - Parodia
Les légendaires - Origines
Les légendaires - Les chroniques de Darkhell
logo légendaires stories
logo-legendaires-resistance

Lyna Chapitre 2

lechat

Posté par lechat, le 12 septembre 2021


3 commentaires

Jadilyna encaisse la nouvelle, son oncle Velyos III d’Orchidia vient de la désigner comme héritière du trône a sa mort. Son autre oncle Forest décide d’intervenir

@lascience

Jadilyna entra en trombe dans le grand salon, Forest, Vaxël et Sapphire la regardèrent arriver avec un air abasourdi sur le visage.

Jadilyna : Vous… C’est une blague ?

Sapphire : Heureuse de te revoir Jadilyna… Et non j’en ai bien peur… Tu es celle que notre oncle a choisi et personne d’autre…

Jadilyna : Ok… Je n’ai pas les épaules pour ça !

Vaxël : C’est vrai… Mais ça s’apprends.

Jadilyna : Mais… Mais… Vous êtes plus qualifiés que moi non ?

Emerald : Chérie ils ne peuvent rien faire contre la décision du roi.

Jadilyna : … Je… Laissez-moi !

Jadilyna quitta la pièce en courant et alla s’enfermer dans sa chambre, elle s’écroula sur son lit, abasourdie par ce qu’elle venait d’entendre…

Emerald : (Frappant a la porte) Chérie ? Ouvre s’il te plait.

Forest : Fallait s’y attendre…

Sapphire : En effet. Mais elle va devoir s’y faire.

Forest : Hé… C’est de ma nièce dont il est question !

Sapphire : C’est aussi ma cousine Forest.

Vaxël : Bien… Je crois que je ne vais pas rester.

Forest : Attendez quoi ?

Vaxël : Je ne reste pas, mon oncle a plus besoin de moi a Orchidia qu’ici… Sapphire et Aqua pourront se passer de moi.

Forest : … Je viens avec vous.

Vaxël : D’accord… Travis ?

Travis : (Arrivant depuis un détour d’un couloir) Oui Vaxël.

Vaxël : On a un invité pour le chemin du retour.

Emerald : Forest qu’est-ce que tu as en tête ?

Forest : Dire deux mot a ce paraplégique fou !

Emerald : Fais attention à toi tu veux ?

Forest : Ne t’inquiète pas… Occupe-toi de Jadilyna et… (Lorgne sur Sapphire et repère Aqua sortant inquiète de la bibliothèque) Surveille ces deux-là.

Sapphire : Je vois…

Emerald : Très bien.

Forest, Vaxël et Travis descendirent les escaliers et sortirent du manoir Greenstone.

Forest : Avec tout le respect que je dois à ce type il va m’entendre.

Vaxël : Tachez de pas le tuer.

Forest : …

Travis ouvrit la porte du carrosse, Forest s’y installa grognant. Travis referma après son passage et s’installa aux rennes. Vaxël réempoigna sa monture et dirigea le convois vers Orchidia.

Aqua : Vous voulez que j’essaye ?

Emerald regarda la jeune enfant puis la porte de la chambre de sa fille toujours fermée…

Emerald : … D’accord.

Aqua ouvrit lentement la porte et regarda Jadilyna toujours affalée sur son lit.

Aqua : Jadilyna ?

Jadilyna : Laisse-moi !

Aqua : Je ne peux pas.

Jadilyna : Bien sûr que si !

Aqua : Non ! Vu que tu ne vas pas bien !

Jadilyna : … D’accord… Tu peux rester… Un peu…

Aqua referma la porte et s’avança lentement vers Jadilyna.

Jadilyna : Tu le savais ?

Aqua : Pour le choix du roi ? Oui…

Jadilyna : Tu ne me l’as pas dit…

Aqua : Je devais ? Ma mère m’a dit que ce n’était pas à moi de le faire.

Jadilyna se redressa et fit signe a Aqua de venir s’asseoir a coté d’elle ce qu’elle fit sans hésiter.

Jadilyna : Est-ce que tu sais pourquoi moi ?

Aqua : Je ne suis qu’une enfant… Donc pas vraiment… Je sais juste que Velyos est malade depuis toujours et que donc il lui faut un héritier fiable, qui pourrait répondre à ses attentes…

Jadilyna : Une enfant ? Je suis à peine plus âgée que toi… Je n’ai que 13 ans.

Aqua : Moi 10.

Jadilyna : Mais s’il est malade ça veut dire que…

Aqua : Maman dit qu’il en a plus pour très longtemps… Avec ses nouvelles responsabilité, son règne risque d’être assez court…

Jadilyna : Génial… Et donc si ta mère est là…

Aqua : Oui, il va falloir commencer à te préparer…

Jadilyna : (Soupire) D’accord… Je comprends mieux… Je ne pensais pas que mon ascendance royale me placerait en droite ligne pour le trône… Quelles sont les chance que la fille du quatrième fils d’un roi hérite de la couronne ?

Aqua : Pratiquement nulles.

Jadilyna : C’est bien ce que je me disais…

 

Palais Royal d’Orchidia

Posté sur sa chaise roulante, dominée par l’énorme et menaçante sculpture de dragon de jade, faite durant le règne de son père, le roi Velyos III reprenait son souffle après une crise de toux, il observa Vaxël entrer dans la salle du trône. Agé d’une cinquantaine d’années, il paraissait en avoir 10 de plus, des cheveux décolorés des yeux fatigués mais encore attentifs.

Velyos III : Alors mon cher Vaxël… Qu’en est-il de mon héritière ?

Vaxël : Elle a réagi… Comme on pouvait s’y attendre mon oncle.

Velyos III : Bien, laissons là au soins de Sapphire pour l’instant… J’ai reçu des nouvelles de ton père.

Vaxël : Comment va-t-il ?

Velyos III : Il est toujours en vie, la traque de ton frère ainé continue, et le moins qu’on puisse dire c’est que Methedryl est bien décidé à le retrouver… Va-t-il le rendre à la justice d’Orchidia ou l’exécuter lui-même, tel est la question.

Vaxël : Je crains que peu importe l’option le résultat sera le même… Arlax se fera ôter la vie.

Velyos III : Certes… Et je plains sincèrement les pauvres diables qui auront la malchance de se trouver sur son chemin. Mais ce n’est pas pour ça que je t’appelle… Arvell est aux prises avec les Rymariens dans le détroit de Crépuscule… Je t’y envoie donc lui prêter main forte et de capturer vivant leur amiral.

Vaxël : A vos ordres mon oncle…

Vaxël quitta la salle du trône, à l’extérieur, il jeta un œil à Forest qui avait tout observer depuis sa position sans se faire voir par le roi. Celui-ci cependant leva les yeux vers l’entrée de la salle.

Velyos III : Si tu comptes rester ici encore longtemps Forest peut-être devrais-je t’amener quelques rafraichissements.

Forest s’avança dans la salle du trône.

Forest : Tu m’avais remarqué…

Velyos III : Pas besoin de sorts particuliers pour savoir que tu sauterais sur la première occasion pour venir me voir. Dis-moi, comment va notre nièce ?

Forest : Ne joue pas à ça avec moi Velyos sinon…

Velyos III : Sinon quoi ? Mon corps part en morceaux, et si tu m’achèves, Jadilyna aura le trône encore plus vite.

Forest : … Espèce de… Je vois qu’en tout cas, ton caractère n’a nullement été influencé par ta santé !

Velyos III : Que veux-tu ? C’est ce qui me reste aujourd’hui. Ma chaise a deux jolies poignés derrière le dossier, elles n’attendent que des mains délicates pour les prendre.

Forest grogna et obtempéra, curieux et craintif en même temps de voir où Velyos voulait en venir.  D’aussi loin qu’il se souvenait, Velyos était des 4 frères le plus faible physiquement mais il était très loin d’être un imbécile fini. En constatant sa santé et son état physique déplorable dès le plus jeune âge, le roi Arlax IV l’avait directement placé sous son aile, le formant lui-même a l’étude et à la politique, avant ses 16 ans il était devenu son secrétaire particulier et son principal conseiller, on les voyait souvent ensemble, le roi poussant la chaise roulante de son fils qui lui avait toute une pile de documents sur les genoux, et les deux discutaient des heures de leurs contenu. Dès qu’il en eu l’occasion, le roi l’avait nommé premier sujet, soit le poste le plus haut placé à Orchidia après le souverain, son second officiel, après la mort d’Arlax IV, Arlax V l’a gradé à ce poste pendant tout son règne, il était d’une certaine façon tout indiqué pour prendre les rênes du royaumes après le décès brutal de son frère ainé. Forest se plaça derrière lui et empoigna sa chaise roulante.

Velyos III : Allons faire un tour… Nous n’avons pas eu l’occasion de discuter beaucoup depuis la mort de mon père.

Forest poussa Velyos à travers les longs couloirs du palais royal, les personnes qu’ils croisèrent arboraient des émotions allant de l’étonnement, le dégout, mais aussi la révérence.

Velyos III : Regarde-moi tout ce beau monde, nous sommes de véritables fantômes pour eux. Ou des morts vivants…

Forest était mal à l’aise par la situation, se laissant guider par Velyos, au détour d’un couloir ils virent une femme enveloppé d’une grande robe noire, des gants noirs, son visage caché par un épais voile de deuil, pas une parcelle de peau n’était visible sur elle… Ni ses yeux, rien d’autre que du noir. Un frisson parcourut l’échine de Forest quand cette femme se tourna lentement vers lui et le roi, les deux savaient très bien qui se cachait derrière ce voile sinistre. La femme continua sa route comme si ne rien était…

Velyos III : Des fantômes oui, c’est pour ça qu’il faut de la nouveauté, quelque chose qui n’est pas détruit ou corrompu de quelconque façon. La couronne se doit d’être pur…  Je suppose que tu vois ce que je veux dire Forest.

Forest : Je crois comprendre où tu veux en venir….

Velyos III : Emmène-moi à l’assemblée.

Forest obtempéra, ils sortirent du palais sous escorte et arrivèrent devant un gigantesque bâtiment, le personnel s’écarta et se prosterna à leur passage, jusqu’à ce qu’un homme d’une cinquantaine d’années aille à leur rencontre.

Velyos III : Forest, j’espère que tu te souviens d’Orton Wyatt notre maitre des lois.

Forest : En effet…

Orton : Votre majesté… Maitre Greenstone.

Velyos III : Bien, dans ce cas Maitre Greenstone aura accès à votre grande bibliothèque, à la constitution ainsi que le code de loi.

Orton : Mais… D’accord votre majesté…

Forest : Pourquoi moi ?

Velyos III : Allons Forest… pourquoi poser la question quand tu connais déjà la réponse ?

3 commentaires

Pour pouvoir laisser un commentaire, connecte-toi au Club !

  1. désoler d’avoir répondu tard mais avec la rentré lire étais presque impossible Mais je l’aime bien ta fanfiction et je remarque que tu aimes bien les dialogues. Bravo !!!!

    • Ah bah les dialogues c’est parfait pour exploiter les rapports des personnages
      Merci

      • Je sais et je t’en prie