Bandeau - Les légendaires
Les légendaires
Legendaires Missions
Les légendaires - Saga
Sortie du prochain tome dans :
Les légendaires - Parodia
Les légendaires - Origines
Les légendaires - Les chroniques de Darkhell
logo légendaires stories
Sortie du prochain tome dans :
logo-legendaires-resistance

Lyna Chapitre 4

lechat

Posté par lechat, le 26 septembre 2021


3 commentaires

Réveillée à cause d’un cauchemar, la petite Sapphire croise son grand père Arlax IV dans un couloir.

@lascience

Année 4990 de l’Age d’Argent, Palais Royal d’Orchidia

En Pyjama, âgée de neuf ans, la petite Sapphire regardait l’imposant tableau dans le couloir, une énorme peinture représentant un dragon vert avec des émeraudes dans les yeux, piétinant, brulant et mangeant une assemblée de rois et de princes.

??? : Que fais-tu encore levée Sapphire ?

La petite fille tourna la tête vers son grand père, le roi Arlax IV. Un homme imposant de 58 ans, aux cheveux rouges tirant vers le blanc, yeux bleus, regard perçant, habillé d’un uniforme vert, et coiffé d’une couronne dont les pointes semblaient aussi tranchantes que des lames, l’homme regardait la petite fille d’un air calme et serein.

Arlax IV : Ta grand-mère ne t’as pas dit d’aller au lit ?

Sapphire : J’ai fait un cauchemar…

Arlax IV : Et tu regardes ce tableau ? Tu risques d’en faire d’autres des cauchemars… Faudra me faire penser à le déplacer.

Sapphire : Je n’ai pas peur.

Arlax IV : Ah vraiment ? Je trouve ce dragon assez… Disons menaçant.

Sapphire : Il est comme celui de ton trône… C’est toi sur ce tableau.

Arlax IV : En effet… Les traits d’un monstre… Je suppose que je les mérite…

Sapphire : Mais c’est eux qui ont saccagés Orchidia ! C’est eux qui ont envahi !

Arlax IV : Certes, mais parmi eux il y avait des gens qui ne savaient absolument pas pourquoi je me suis déchainé contre eux… Désolé… Je ne sais pas quel monstre tu as vu dans tes cauchemars, et voilà que moi-même je me qualifie de monstre…

Sapphire : Tu ne l’es pas !

Arlax IV : Tout dépend à qui appartient les yeux qui regardent.

Sapphire : Ce n’est pas le cas des miens alors !

Arlax IV : (riant) Allez suis moi !

Sapphire : D’accord !

Arlax IV et Sapphire entrèrent dans la salle du trône déserte. Le roi alla à une baie vitrée donnant sur un balcon, l’ouvrit en grands et invita Sapphire à le rejoindre. Les deux regardèrent la ville depuis le balcon.

Sapphire : L’air est bien frais…

Arlax IV : Alors inspire le bien… Et détends toi, faudra bien que tu retournes te coucher avant que ta grand-mère te trouve.

Sapphire : Tu ne vas pas me cacher ?

Arlax IV : Je tiens à la vie.

Sapphire éclate de rire.

Arlax IV : Ne prends pas cette tête là… Tu verras quand tu seras plus grande.

Sapphire : Grand père ?

Arlax IV : Oui ?

Sapphire : Est-ce que… Je peux essayer ta couronne ?

Arlax IV : Bien sur ma chérie, attends…

Le vieux roi s’agenouilla, ôta la couronne de sa tête et la posa sur celle de Sapphire, a peine la lâcha t’il que Sapphire semblait avoir du mal a garder l’équilibre. Cette fois c’est lui qui se mit a rire.

Sapphire : C’est super lourd !

Arlax IV : A l’image du pouvoir ma petite, a l’image du pouvoir… Après si tu veux d’autres sont plus légères.

Sapphire : Comment tu fais ?

Arlax IV : Pratique et entrainement… Et ça me permet de garder la tête sur les épaules… Rien de pire qu’un roi qui fait bêtement tomber sa couronne…

Sapphire : Grand père… Si tu devais revivre ce jour où tu as… Vaincu tous ces gens…

Arlax IV : J’étais un jeune homme parfaitement instruit et formé, mais j’étais rempli de colère… Cette colère je l’ai déversée sur une planète entière et on m’a désigné comme le Dragon de Jade… Peut-être était-ce la chose à faire… Peut-être que non… Va savoir. On ne peut pas dire en fait… Finalement nous en sommes là par une somme d’actions consécutives… Si mon grand-père Kinto VII avait suivi les protocoles de succession je n’aurais probablement jamais été roi. J’ai agi avec ce que j’avais… Eux ont fait de même… Finalement c’est comme une longue chaine dont nous sommes tous ses maillons.

Sapphire : Tu peux reprendre ta couronne ?

Arlax IV : Bien sûr !

Le roi remit la couronne sur sa tête.

Sapphire : (Souriante) Au moins je l’aurai porté une fois !

Arlax IV : C’est juste !

Les deux entendirent deux voix entrer dans la salle, un jeune homme et une jeune fille.

Emerald : Ayrton on ne devrait pas être là !

Ayrton : Relax Emerald, mes frères et mes parents ne sont pas là !

Emerald : Je maintiens que ce n’est pas une bonne idée !

Ayrton : Mais détends toi !

Arlax IV : Je crains de devoir te décevoir fils.

Le roi entra dans la salle du trône surprenant les deux jeunes gens.

Ayrton : … Père !

Emerald : Votre majesté ! Nous sommes désolés.

Sapphire : Salut !

Ayrton : Chipie ? Qu’est-ce que tu fais là ?

Arlax IV : Je peux vous retourner cette question.

Emerald : … Heu…

Ayrton : Ma faute père, c’est moi qui l’ai entrainé dans une mauvaise idée qui…

Arlax IV : L’objectif de votre petite escapade ne m’intéresse pas, mais visiblement vous vous apprêtiez à faire une bêtise, pour la peine, Ayrton tu vas aller coucher ta nièce à ma place.

Ayrton : … C’est tout ?!

Arlax IV : Veux-tu que je sois plus sévère ?

Ayrton : Non ! Surtout pas !

Arlax IV : C’est bien ce que je me disais.

Emerald : A vos ordres votre majesté. Tu viens Sapphire ?

Sapphire : D’accord ! Bonne nuit Grand père !

Arlax IV : Tache de bien dormir ma chérie.

Ayrton, Emerald et Sapphire quittèrent la salle du trône. Sapphire pris la main d’Ayrton d’un côté et celle d’Emerald de l’autre en souriant.

Sapphire : Vous vouliez faire quoi ici ?

Ayrton : Des choses que tu es trop petite pour comprendre.

Sapphire : (Affichant un rictus) Vraiment ?

Emerald : Non mais ho toi !

Emerald se mit à chatouiller Sapphire qui fut prise d’une crise de rire et se laissa tomber tout en continuant de s’accrocher à la main d’Ayrton.

Emerald : Je vais t’apprendre à te mêler de choses qui ne te regarde pas !

Sapphire : (Hoquetant) Arrête Emerald !

Emerald se mit elle aussi à rire et aida Sapphire à se relever.

Emerald : Tu vas attendre de grandir un peu petite !

Sapphire : On a que 6 ans d’écart Emerald !

Emerald : Ce qui est amplement suffisant ma petite.

Sapphire : (Boudant) Ce n’est pas juste ! Ayrton aide moi !

Ayrton : Ah non, je ne m’immisce pas dans vos petites taquineries.

Sapphire : Mais heu !

Emerald : (Affichant un rictus) Dégonflé.

Ayrton : (Lâchant la main de Sapphire) Non mais oh vous deux !

Emerald : Oh oh… (Riante) Sapphire cours !

Sapphire : D’accord !

Les deux se mirent à courir dans les couloirs poursuivit par Ayrton.

Ayrton : Revenez là vous deux !

Emerald : Attrape nous !

Ayrton : Non mais ho !

Les deux filles entrèrent dans la chambre de Sapphire et se cachèrent sous le lit en riant. Ayrton les vit entrer, il les suivit, ferma la porte et se plaça devant.

Ayrton : On a toute la nuit !

Sapphire : Oups…

Emerald : Petit futé.

Ayrton : Alors ?

Sapphire : On fait quoi ?

Emerald : (Soupirante) Il nous aura si on file au balcon.

Emerald sortit de sous le lit, suivit par Sapphire, Ayrton se rapprocha du lit et tira la couette.

Ayrton : Allez chipie tu devrais être au lit depuis deux bonnes heures.

Sapphire : Je sais…

Sapphire se coucha et tira la couette sur elle.

Emerald : Tu veux qu’on reste un peu ?

Sapphire : Vous voulez bien ?

Ayrton : Je n’ai jamais pu te refuser quoi que ce soit.

Les deux s’installèrent de chaque coté de Sapphire, la petite fille bailla puis commença a fermer les yeux.

Ayrton : (Murmurant) Ouais… Rien pu lui refuser.

Emerald : Ça se comprends…

Ayrton : Tu regrettes de m’avoir suivi dans ma mauvaise idée ?

Emerald : Ça n’aurait pas été si mal, finalement ça l’a été, pas comme tu l’espérais je suppose.

Ayrton : Pas vraiment non…

Emerald regarda Sapphire.

Emerald : Cette chipie s’est endormie je crois.

Ayrton : … Oui… On reste encore un peu ?

Emerald laissa sa tête se poser sur l’épaule d’Ayrton.

Emerald : Comme tu veux… ici au moins on ne va pas nous surprendre.

Les deux se regardèrent, leurs visages se rapprochèrent et leurs lèvres se touchèrent.

3 commentaires

Pour pouvoir laisser un commentaire, connecte-toi au Club !

  1. c’est toujours aussi bien

    • Merci Beaucoup

      • de rien