Bandeau - Les légendaires
Les légendaires
Sortie du prochain tome dans :
Les légendaires - Saga
Les légendaires - Parodia
Les légendaires - Origines
Les légendaires - Les chroniques de Darkhell

Nuit Pourpre

Shimy68

Posté par Shimy68, le 30 juin 2020


12 commentaires

Mon premier OS sur ce site ^^ (Gryfamaël)"Nuit Pourpre" est une chanson de Louane, avec une ambiance subtilement contrastée, que j'aime tellement <3 (à la base je voulais faire une scène pleine d'amour et tout, et puis finalement non x)) J'écris de temps à autres, mais je n'suis pas trop satisafait-e decelui-ci, même si je l'aime beaucoup.. Enjoy ! ;)

Il l’avait su dès le début. Dans sa démarche fatiguée, au travers de ses pupilles sombres, dans le rythme de son souffle, et au silence dans sa voix.

C’était chaud comme un rayon de soleil venu lui chatouiller le coeur.                                                                Il était si jeune, il ne pouvait pas savoir. Pas deviner. Même pas imaginer.

Il était intervenu lorsque, épuisé, son maître lui entaillait la peau à coups de fouet et de mots. Pour la première fois depuis qu’il était à son service, Samaël s’était opposé.

Maladroit, il lui avait offert un bout de son âme pour reconstruire la sienne.                                                    Les entailles sur la roche, trace indélébile laissée de ses mains, avaient fait hoqueter son coeur le temps d’un soupir. Si long.                                                      Impassible et ou inaccessible, Samaël avait veillé sur le garçon encore enfant du mieux qu’il avait pu. S’était opposé une deuxième fois ; offrant sa vie en échange de la rédemption du seul membre de sa véritable famille. Il l’estimait et l’adorait autant qu’un frère. Plus qu’un frère. Frère, car le mot « amour » avait disparu de son vocabulaire du même coup que son enfance, si elle avait jamais existé. Ce sentiment lui broyait les entrailles. Qui furent ouvertes quelques jours plus tard par une pointe empoisonnée.

Laissé pour mort et agonisant, Samaël revoyait sa vie.

De tristesse et de violences.

De solitude et d’absences.

Le choc après sa chute ne lui arracha pas un cri, contrairement aux appels désespérés de son coeur ; appelant la seule personne à qui il avait jamais tenue. Gryfenfer. Son étoile dans sa nuit.

Le sang hideux coulant de son abdomen, pareil à des cascades rouges de vie, s’échappait inexorablement.

Ses forces rassemblées en un seul geste, Samaël se saisit d’un crâne aux traits osseux fins. La substance toxique de celle qui avait causé sa perte pourrissait ses veines, et, si, la douleur lancinante de sa plaie s’était atténuée, elle fût vite remplacée par celle, implacable et vicieuse, du venin de cette machine à tuer. Insupportable.

Samaël toussa ses dernières respirations en même temps qu’un crachat de sang. Le liquide poisseux s’étala sur le crâne, et le monslave crut apercevoir le visage de sa seule raison de survivre sur l’os pâle. Hallucinant, il parcourut les courbes polies par le temps comme les joues de son amour. Il lui sembla même le voir sourire au travers de marques sales de ses doigts. Passant sa main dans des cheveux imaginaires, Samaël se surprit à soupirer de plaisir.

Prêt à s’abandonner à sa souffrance son amour et la mort, il fut soulevé de terre avec douceur et force. Est-ce donc ton visage qu’a cette amie cruelle et salvatrice ? Tes mèches rousses et emmêlées ? Tes yeux si profonds et ton sourire en coin ? Ta voix ? Ton coeur? Tes lèvres ?                                                                                                                                   Son âme se battait pour ne pas disparaître et ses poumons semblèrent à nouveau vouloir faire circuler de l’air entre ses narines. Est-ce seulement vrai ? Gryf, est-ce toi qui me sauves ? Qui m’embrasse ? Ou Elle ?

Tu es cruel, réponds-moi.

Mais rien ne lui vint en retour, de la nuit pourpre.

12 commentaires

Pour pouvoir laisser un commentaire, connecte-toi au Club !

  1. C’est très beau surtout pour un premier OS ! Bravo !

    • Merci beaucoup !

  2. J’adore c’est trop beau tu m’impressionne

  3. C’était incroyablement écrit, malgré les quelques fautes d’orthographe. Bravo à toi !

  4. Waow !
    J’adore les OS sur Samaël, d’autant plus quand ils sont écrits avec autant de brio !

  5. J’adore! C’est génial! BRAVO pour cet OS

  6. Je n’avais jamais lu quelque chose de toi (si d’ailleurs tu as écris autre chose en fait j’ai pas le courage d’aller vérifier xD) et je passais par hasard dans le coin des fanfics (ce qui est très très rare) et au début rien ne m’attirait vraiment puis je me suis lancée et j’ai cliqué sur le tien, puis j’ai vu que c’était du Gryf x Samaël alors là j’étais refaite
    Bref c’est très beau j’aime beaucoup l’ambiance et cette fin…
    Petit soucis au niveau de la mise en page (mais c’est possible que ce soit que sur mon ordi que ça fait ça) puisqu’il y a parfois de grands espaces blancs entre des phrases
    Tout ça pour dire qu’il s’agit d’un OS génial, tu n’en fais pas trop quand tu écris et c’est vraiment agréable !

    • ^^(l’autre truc que j’ai posté date de 2016 je crois ×) j’ai fait quelques progrès depuis, je pense )
      Olala ça me touche ce que tu dis ♡
      Pour ce qui est de ces espaces, c’est normal, je fais souvent des espaces de quelques alinéas entre des phrases qui me semblent avoir besoin d’être séparées sans retourner à la ligne ^^
      Owww merci beaucoup

      • (La surprise de voir un commentaire de toi en dessous de mon petit OS )

        • (J’aime surprendre )

          • (Ça tombe plutôt bien j’adore qu’on me surprenne  )

  7. (Ça tombe plutôt bien j’adore qu’on me surprenne )