Bandeau - Les légendaires
Les légendaires
Legendaires Missions
Les légendaires - Saga
Les légendaires - Parodia
Les légendaires - Origines
Les légendaires - Les chroniques de Darkhell
logo légendaires stories
Sortie du prochain tome dans :
logo-legendaires-resistance

• Oublié • Fiction || Chapitre 23

Little Myo

Posté par Little Myo, le 16 octobre 2021


3 commentaires

・Après sa visite à Razzia, il est temps pour Kayla de repartir à son propre objectif ! Ne voulant d'abord que se rendre de nouveau au monde Elfique, là où elle y est invitée... L'ancienne Voleuse, va avoir la visite, d'ancienne connaissance.

Rien ne changeuuuh ! Toujours un petit avertissement que ma fanfiction contient des mots vulgaires et d’autres sujets énoncés, pouvant heurter la sensibilité des plus… Sensibles ? I guess !

❝ Chapitre 23 ❞

 

J’ouvris la porte de ma chambre où je m’étais logée à Matasa, en poussant un long soupir lorsque je la refermais derrière moi. Welp, toujours la même chose hein. Cauchemars, j’me réveille, impossible de me rendormir, la peur au ventre de revoir ces images qui, n’étaient pourtant que des souvenirs.  Que ça… Peuh encore un bien grand mot quand on prend conscience de ce que j’ai vaincu ! Je tirais un peu plus sur mes mitaines regardant vite fait les alentours. Il n’y avait personne… En même temps, le soleil venait à peine de se lever. Qui serait levé à cette heure…

 

« Réveillée ? »

 

Je sursautai en ouvrant la bouche pour hurler lorsque cette voix s’éleva derrière moi. La discrétion même. Je suis sûr que je venais de réveiller tout le bâtiment.  Moi qui voulais éviter de faire du bruit, c’était raté, mais il semblait que je n’étais pas la seule à l’être. Je tournai la tête en direction de Ténébris,  tenant les mains proches de ma poitrine. Mon cœur battait à la chamade suite à mon sursaut. La peur !

« T’veux ma mort c’est ça ? »  Demandais-je les yeux ronds avec une grimace

« Ce n’est pas dans mes attentions. » J’affichais une mine blasée en voulant lui répondre qu’encore heureux que cela l’était pas !  « Tu as déjà dû survivre à bien assez »

 

Je plissais les yeux tout en la regardant. C’était vraiment le moment de mentionner ce fait à tout bout de champ ?  Certes elle savait… Ou plutôt elle avait deviné la vérité mais, ce n’était pas une raison pour le ressasser sans cesse.  Je me frottai le bras avec une grimace, un frisson me prenant. Je n’arrivais déjà pas à l’oublier la nuit, ces moments douloureux… Je n’avais pas besoin que l’on me le rappelle le jour. C’était déjà assez seulement dans mon sommeil ! Même trop, j’aurais aimé passer outre et oublier, mais on ne peut pas avoir tout ce que l’on veut, malheureusement. Je ne pouvais pas oublier ce souvenir, car je le voulais comme je ne pourrais jamais récupérer ma mémoire car je le voulais. C’était comme ça… Donc en gros ouais. La vie c’est clairement de la merde dès qu’on n’a pas le choix.

BREF ! Me plaindre, ne ferait pas changé le passé. Tout comme cela ne changerait pas le fait que Ténébris me tape sérieusement sur le pompon. Pour rester polie et ne pas cracher des insultes, auxquelles vous n’êtes pas préparer. Qu’elle sache ce qui c’était passé avec Anathos, ok c’était un fait et cela me faisait bien chier. Il fallait le reconnaître. J’aurais bien voulue le garder encore longtemps pour moi pour ne pas remuer le couteau dans cette plaie énorme qui ne se refermerait jamais. Tout comme montrer mes mains marquées. Tellement que cette vue de ces dernières sans les mitaines, m’insupportais. Me faisant ressentir de nouveau, chaque douleur, pour chacune des blessures provenant de l’épée d’Anathos. Cependant, même si Ténébris m’avait tapé sur le système, il fallait avouer un truc…

« Merci. » Je gonflais les joues en faisant la moue suite à ces mots, tout en détournant le regard « Merci d’avoir rien dit à Razzia. »

 

Je DETESTAIS devoirs quelque chose aux gens ! Je m’étais toujours débrouillée seule. Je n’avais ni eue besoin d’aide comme je n’avais aucune redevance à quelqu’un ! Donc ouais, clairement le merci, c’était quelque chose d’aussi inconnue que l’amitié et tout le bordel à l’eau de rose !

Pour  revenir au plus intéressant, le reste de la journée d’ailleurs je l’avais passé bien-sûr avec Razzia. Il m’avait fait visiter Matasa qui, je devais avouer, c’était une très belle ville… Et je n’avais pas compté tous les marchés qui vendaient de la charcuterie ou de la bouffe… Au point, que je ne savais plus où en donner de la tête.

Ensuite et je ne sais plus comment, nous sommes venus à parler de livres.  Bien-sûr que je n’avais pas pu m’empêcher de parler des livres d’Artémus ! Comment ne pas parler de son livre préféré ?!  Lui de même, il  m’avait parlé d’un livre de « Korbo l’archéologue ». J’avais d’abord été surprise d’entendre Korbo, étant donné que cela était son nom de… Meurtrier. Mais bon, je n’avais pas posé de question à ce sujet. Son passé devait bien assez jouer sur lui je pense. Toutefois, pour revenir à Ténébris, tout le long Razzia a été souriant et heureux que nous soyons ensembles, malgré qu’un moment donné, lui et Ténébris ont parlés en privé. Sur ce coup, j’avais vraiment crût qu’elle allait lui dire. Mais nan, j’avais eu tord. Elle ne lui avait rien dit, car il était resté toujours aussi souriant et n’avait engagé aucune conversation autour d’Anathos.  Ce moment passé avec lui aurait au moins, un peu étouffé ce souvenir avec celui du jour de la réincarnation du dieu. Je frissonnai, mais voilà… Dés que j’étais seule, j’y repensais obligatoirement, mais au moins j’étais sûr d’une chose.

Je regardai de nouveau Ténébris. Je pouvais lui faire confiance sur ce sujet. Pour garder ce secret.  Cette dernière agitait la tête de gauche à droite, tout en fermant les yeux.

« Ce n’est rien… » Elle rouvrit se paupières, ses iris rubis qui fixèrent ma sacoche et mon sac « Tu t’en vas déjà ? »

 

Bien vu. C’est quand j’étais seule, où c’était là où tout les mauvais souvenirs revenaient. Mais bon… Je dois aussi prendre mon propre chemin et aller m’entraîner au monde elfique !

Il est bon de préciser qu’avant mon départ pour Rymar, l’amie de Shimy, Regen, était venue me voir en personne dans ma chambre où j’étais en train de me battre avec mes bottes à lacets pour les attacher. Elle m’avait aussi donné une clé elfique potable, qui n’était pas marqué par Anathos. Déjà un bon point. Voir les miennes me faisait assez de mal. Je n’avais pas besoin de voir ces deux petits arcs de couleurs vives.  Toutefois, elle m’avait non seulement proposé que l’ont s’entraînent ensemble à maîtriser mes pouvoirs, puisqu’elle-même contrôlait l’air. Elle me trouvait intéressante en tout cas et je n’allais pas refuser. Je n’avais personne avec qui m’entraîner réellement. J’étais seule et je pense que les Légendaires devaient s’entrainer chacun dans leur coin.

En bref et pour une fois – Je savais où aller !

J’hochai la tête face à Ténébris.

« Chacun doit s’entrainer pour combattre Anathos, n’est-ce pas ? » Dis-je d’un sourire avant de me tourner en levant légèrement la main « Dit au revoir à Razzia de ma part et que cela à été un plaisir de le revoir. Oh ! Comme de rencontrer Amy ! »

 

Bien que nous avions que très peu parlé de cette dernière et qu’elle était restée très silencieuse pendant le restant de l’après midi… Cela n’allait pas m’empêcher d’être intriguée par cette dernière. Je me questionnais bien quelle capacité, elle pouvait posséder. Ce qu’elle était avant tout d’être un bras de Razzia. Je pense que cette… Chose devait bien venir de quelque part avant…

Je tournai le dos à Ténébris faisant quelque pas pour me stopper net me rappelant d’une chose. Cette dernière n’avait pas bougé, mais je devinais sans aucun doute son regard collé à mon dos. Cela me dérangeait plus dès cet instant. Je tournai ma tête en arrière pour pouvoir que mes iris croisent les siennes.

« Et Ténébris… Tu devrais avoir un bout de cape de Danaël sur toi… » Je fis un large sourire « Tu le mérite plus que moi ! »

 

Voir même plus, mais c’était un détail que j’avais noté lors de notre face à face. Gryf, Shimy, Razzia… Tous avaient eux ce bout de tissu blanc accroché quelque part.   Si je me souviens bien Gryf l’avait au bras, Shimy à l’une de ses broches super-magique-pour-voir et Razzia s’en était servit pour accrocher sa nouvelle natte au milieu de ses cheveux brun ébouriffés.  Ténébris n’en avait aucun. Vous pouvez aller vérifier ! Ce que je trouvais dommage…

Pourquoi j’en aurais un alors que Ténébris non ? Elle le méritait même largement plus que moi. Car bien que nos passés soit largement différent, nous avions été toutes deux dans le tord avec nos actes. Bien que je prenne en compte qu’en effet, pour elle et Razzia c’étaient plus grave. Ils avaient tué des gens, au contraire de moi, qui les avais volés.

Cependant, cela est un peu prêt similaire, non ? Nous étions deux anciennes hors la loi, contre les règles de la vie.

Donc oui, pour moi, Ténébris méritait d’avoir un bout du tissu de la cape de Danaël.

Elle méritait d’être une Légendaire.

Je vis sur son visage de la surprise et l’incompréhension. C’était bien la première fois que je devais voir ça. Elle qui avait un regard tellement poignant et dur que nous écraserions contre un mur de pierre si on cherchait un quelconque sentiment ! Quoiqu’il en soit, je lui fis un sourire pour enfin lui tourner le dos.  Malgré mon secret dévoilé à elle, j’avais pour la première fois, le sentiment de me sentir légère comme une plume. Je savais qu’il était entre bonne main, malgré tout !

Après avoir acheté quelques vivres dans les rues de Matasa, je décidais de partir à pied hors de la ville. Voulant seulement m’éloigner de cette dernière pour utiliser ma clé elfique en paix et rejoindre Regen qui m’attendait sans aucun doute.  Le combat avec Shimy  avait été très excitant et intense à la fois. Marrant dans un sens, bien que je sache que la prochaine bataille n’allait être de loin un jeu. Cela passait ou cela cassait. Nous gagnions la vie, nous la perdions si nous échions. Je secouai la tête. Nan, j’étais sûr que Les Légendaire allaient pouvoir vaincre Anathos… Et que moi-même, aidé par tout les Alysiens, j’allais  foutre un bon coup dans le cul de son armée à la noix !  Bref.

Quoiqu’il en soit, je gravissais encore une fois la même route que j’avais prise pour arriver à Matasa, avant de me stopper brutalement. J’avais encore ce pressentiment d’être suivit. La même impression qui m’avait touché avant que je ne croise Razzia ou encore avant d’entrée dans le bâtiment. Maintenant j’étais sûr… Quelqu’un me suivait.

Je sentis un mal être m’envahir. Quel que soit la personne me suivait, je n’avais pas vraiment envie de la rencontré. Je ne pense pas que mes pouvoirs étaient encore en état de fonctionner correctement sans m’en foutre un coup sur ma santé. J’accélérai le pas, jetant de temps à autres des coups d’œil en arrière pour guetter un quelconque mouvement. Je m’arrêtai quelques instants plus tard, me trouvant assez éloignée de la ville pour me servir de ma clé elfique.  Même si  je ne me sentais pas du tout à l’aise avec cette présence derrière moi. Je glissai ma main dans mon sac à la recherche de l’objet, que je convoitais.

« Notre Petite Voleuse Oubliée ! » Je sursautais prise d’un frisson. Les traits de mon visage se crispèrent en reconnaissant cette voix. « Cela faisait longtemps dit donc »

 

Je tournai la tête subitement vers la voix masculine. Je reconnaissais sans mal le mec dont les cheveux blonds étaient attachés en une petite queue de cheval qui pendouillait sur le côté. Il jeta la chose fumante qu’il avait dans la bouche pour s’avancer vers moi. Alors là…  En voyant une belle ! Qu’est-ce qu’il foutait là lui ?!  Il n’est PAS censé être là ! Il devrait être à Larbos ! Qu’est-ce qui le faisait rire ? En tout cas, s’il voulait me déstabiliser… C’était réussi, car je riais nerveusement en le voyant, ne pouvant qu’afficher un sourire débile.

« Tiens Asriel ! Cela faisait longtemps dit donc ! »  Braillais-je un peu trop fort à mon goût.

Je tournai la tête pour apercevoir une autre personne. Une femme, qui avait un peu prêt la même taille que moi mais dont les oreilles pointus étaient visibles. Une longue cicatrice coupait son œil droit, mais je la reconnaissais sans mal.

« Oh tiens-tu as emmené aussi Chara ! AHAHA… Ravis de vous revoir ? »

 Alors oui… Pour explication, je connaissais très bien ce mec, voir un peu trop. Nan ce n’est pas ce que vous imaginez les fanas d’amours. Il ne s’était RIEN passé entre ce mec au nez tordus et à l’haleine qui puait l’alcool à des kilomètres et moi… Et encore moins avec la fille. Pas que je n’étais pas intéressé par ces dernières, je m’intéressais à rien ! Mais pour vous expliquez !

Chez les voleurs il y a plusieurs groupes… Ces derniers regroupaient les voleurs en leurs donnant des quêtes à faire, confiés par des personnes qui avaient besoins d’un objet mais, qu’ils n’osaient pas voler car, ben… Le vol… C’est mal ! (magnifique déduction, Rokamadoor !)

Donc le chef de ce groupe, prenait les quêtes et les confiaient aux voleurs qu’il recrutait. Qui eux étaient chargés de rapportés à la personne qui a lancé la requête, le bien volé. Pour ensuite que ce dernier vous paye-vous. Toutefois, la plupart du temps la moitié allait chez le chef lui-même. Vous aviez que les restes et assez peu pour survivre.

Ouais, j’avais très mal résumé… En gros – Le chef d’un groupe était le sale bouffon qui se faisait de l’argent sur le dos de ses voleurs, qu’il recrutait.  Asriel était le chef de l’un d’eux et avait été le premier à me proposer le métier de voleur en me voyant le faire, d’abords pour ma survie.  Il m’avait proposé de piquer quelque chose en tant que test d’entrée dans ce groupe. Ce que, bien-sûr, suis arrivé avec brio à l’époque.

Chara était sa lieutenante… Et si vous trouviez que j’avais une langue de vipère, ne vous frottez pas à elle alors. Elle n’était pas qu’une simple voleuse. Comme d’autre personne dans ce genre de groupe. Elle, elle avait la mission d’éliminer tout ce qui était sensible d’être des traitres dans notre groupe. Ce que j’ai eu de la chance de ne jamais voir ! J’avais dût y rester environs 2, 3 ans peut-être dans ce clan de  bouffon. Qu’est-ce qui m’avait fait quitter pour que je sois une voleuse solitaire ?

Même si j’ai été sa favorite à Asriel, la voleuse la plus talentueuse, j’avais toujours été révolté par ce fait qu’il se faisait de l’argent sur mon dos facilement sans ce bouger le cul. Alors que de mon côté, j’ai bien faillis y rester plusieurs fois. Comme d’autre aspect plus sombre de ce genre de clan, que je n’approuvais pas spécialement. J’étais donc partie. L’ayant aussi lui-même voler au passage, décidant d’emporté la part de l’argent que je lui avais fait gagné en faisant ses quêtes… Mon argent. Et depuis, je ne l’avais plus jamais crois !  J’étais devenue la Voleuse Oubliée même pour lui !

Je plissais les yeux lorsqu’il s’approchait, un sourire aux lèvres, y voyant une dent en or brillée. Tsss,  il avait dû se faire ça avec l’argent de ses chers voleurs restants ! Je me demande bien ce qui m’avait poussé à rejoindre son groupe au départ. J’étais naïve et débutante à cette époque, ne trouvant pas ma place dans ce monde, ne sachant moi-même qui j’étais ! Ne m’en voulez pas !

Il s’approchait un peu trop à mon goût d’ailleurs. J’eue un mouvement de recul… Ce qui le fit rire. Je fronçais des sourcils tandis qu’il s’exclamait.

« Tu m’as manqué tu sais ?  Je n’ais jamais retrouvé de parfaite voleuse comme toi. Talentueuse, avec un pouvoir et comme son passé… Etait Oubliée de tous »

 

Y’a bien une chose que vous devez savoir ! Ce n’est pas réellement les habitants d’Alysia qui m’avaient donné ce surnom…

 Je me rappellerais toujours de cet instant, alors qu’il m’a demandé mon prénom et que j’avais répondu tristement que je n’en n’avais par le simple fait que je ne connaissais rien de moi. Que j’étais seulement en conquête pour trouver qui j’étais. En bref, il était au courant de mon amnésie et après plusieurs quêtes, dont les voles s’étaient passées avec brio, il avait trouvé que le titre de « La Voleuse Oubliée » m’allait comme un gant. A l’époque, je m’en rappelle, j’avais eu cette fierté d’avoir une sorte de prénom. Qui était en réalité un titre, pour désigner quelqu’un que recherchaient massivement les autorités d’Alysia pour ses voles. Je pense que je devais être surtout perdue à cette époque. Désemparée et déçu de ne rien trouver au sujet de mon passé et que je devais avoir un endroit où me placer rien de plus. Alors là, si vous pensez que je ne suis pas fier de l’être devenue, c’est sans doute l’une de mes plus grandes réussites ! Quoi ? A vous d’en juger ! J’ai tout foiré avec les Légendaires donc autant que j’me rabatte sur le fait que quand j’étais la voleuse, je ne me foirais nullement ! En bref, voilà !

Il posa sa main sur mon épaule, mon corps se crispa en même temps que mes dents se resserrèrent entres elles. Je serrais le poing, l’envie de lui en foutre une me démangeait. Toutefois,  je savais que si j’osais lever ne serait-ce la main, Chara me trancherait la gorge. J’avais travaillé avec eux, je savais ce qu’ils étaient capables. Même si au final aujourd’hui, je pense que j’étais plus contre eux qu’avec eux. Et que j’étais dans un sérieux problème. En tout cas, je ne pense pas qu’ils soient tout deux là pour prendre le thé et se taper la discute de ma nouvelle vie avec les Légendaires. J’eue un sursaut, mon cœur se serrant. Etaient-ils tous non seulement au courant de l’histoire ?!

Il souriait tandis que son haleine fétide me fit grimacer. Putain, il connaissait la brosse à dent ?  J’ai toujours et je penserais toujours que nan visiblement.

« Dommage que tu sois partie ma p’tite voleuse tu.. »

– Je suis pas « ta » voleuse » Dis-je en reculant  m’emparant de son poignet. Il eu l’air un bref instant surpris « Et je ne t’appartiens pas ! »

 

Il sourit tout de même, tandis que je jetais un regard aux alentours.  Mon ventre se tordant par la peur. Je me demande même si je pourrais fuir, mais il était clair que je ne pouvais pas les combattre ou même foutre un coup de poing à ce cher leader qui était une vraie tête à claque !  Pas  seulement pour Chara mais, je n’oubliais pas l’accident que j’avais eu lors de l’entraînement contre Shimy… Il était clair que je n’étais pas en état de me battre avec mes pouvoirs et qu’avec seulement ma poigne d’enfer pro-pour-péter-le-nez-des-dragueurs-chiants n’allait pas suffire… Surtout face à elle,  qui avait toujours une dague et d’autre arme à porté de main. Rappelez vous de ce que j’ai dis tout à l’heure. Elle est là pour punir les traîtres, les voleurs qui n’ont pas été gentil pour avoir un cadeau à… Attendez une minute !

AHAHA ! Nan.

« Tu as sans doute compris pourquoi nous sommes là ? » Dit-il en voyant mon visage se décomposer à cette pensée.

Et merde… Ouais… J’étais une traitresse, j’allais payer chère ! Même trop ! Fin si je me bougeais pas le cul !  Allez mes p’tites jambes… Ses doigts claquèrent devant mes yeux arrondis. Je vis les iris rouges de la femme se tourner vers moi, lentement.

 « Chara ? »

 

Avant que je n’aie pu réagir, la femme fondit sur moi. Enfin si, j’eue le temps d’hurler avant que ce dernier ne sois coupé lorsqu’elle me mit un coup dans la joue. Me plaquant au sol avec facilité par la suite avec un puissant coup de pied dans le ventre. Un bruit étouffé s’échappait de ma bouche tandis, ma joue me brûlant, mon ventre se tordait de douleurs tandis que mon dos se heurta d’une manière violente au sol. Je serrais des dents mais, la main de la femme s’écrasait sur ma gorge, tandis que ses jambes maintenaient mes bras au sol. Sa poigne se serra. Sérieux, elle allait me tuer comme ça ?! En m’étranglant ?! J’aurais dû me taire sur ce coup-là car mes yeux s’arrondirent lorsqu’elle sortie une dague de son mini fourreau qu’elle pointait juste entre mes deux yeux. Okay génial, un trou en plus !  Comme si je n’en avais pas eux assez !  J’allais sérieusement mourir là après avoir survécu à la torture d’Anathos tout ce temps ?! Sans même voir notre victoire, sa défaite ?  Toutefois, au lieu qu’elle s’exécute, la voix d’Asriel s’élevait.

« Tu vois, ma voleuse… Tu avais un excellent avenir dans ce métier. » Ces bruits de pas résonnèrent près de mon oreille, sur la droite. Je devais me mordre les lèvres pour ne pas lui lâcher une insulte, mes yeux restant collés à la lame qui pointait dangereusement dans ma direction.  « Mais un jour tu as décidé de te la jouer à l’héroïne, à rejoindre ces Légendaires. Ce groupe de héros responsable de l’accident de Jovénia… Peut être responsable de ton amnésie.»

 

Là je devais l’avouer, il marquait un point. Mais seulement un, il y avait des faux point, auquel il pensait avoir raison. Un léger sourire étira mes lèvres, s’il pensait me toucher seulement avec ces mots… C’était mal partie, car je ne fis qu’éclater de rire sur le coup. La lame de Chara reculait, surprise de ma réaction soudaine. Je me stoppai, toujours un rictus aux lèvres. Il pensait réellement me mettre en colère. Me faire avoir du regret comme ça ? Ouais, j’étais fière de mon passé de voleuse et c’était avec cette fierté que je l’avais quitté !  Je regardais la femme, les sourcils froncés, le regard déterminé. Je sentais sa surprise et son incompréhension, sa main se relâchant sur mon cou, je pris tout de même une goulée d’air et soupira par la suite.

J’ignorais quelle tête tirait l’autre mais, ses bruits de pas avaient cessé de résonner prés de mon oreille. Presque aussitôt sa tête aux cheveux blonds ébouriffés, se pencha au dessus de Chara. Je continuais de sourire. Même si je devais avouer un truc à cet instant, c’est que ses cheveux dans tout les sens me rappelaient ceux de Danaël… Bref, le bon moment de parler de lui ? Rien que de penser à lui, à Anathos, je sentais la peur m’envahir et je n’avais pas envie que ces débiles et détraqués pensent que j’ai peur d’eux alors que ce n’était pas trop loin le cas. Comment ça pas trop loin ?! ON ME MENACAIT DE ME TUER QUAND MÊME ! Vous n’auriez pas un minimum peur dans cette situation ?! Bref vous hurlez dessus, n’avancera pas la chose ! J’ignorais totalement le regard rouge de Chara pour fixer les iris bleus d’Asriel, dont la surprise était encore présente sur son visage.

« T’a faux sur plusieurs point, désolé ! »  Dis-je en haussant les épaules les yeux fermés « Et tu oublis un truc… »

-Sur quels points ais-je donc tords ?! » Dit-il en haussant la voix avant de serrer les dents et de dire plus bas « Et qu’est-ce que j’aurais oublié, l’amnésique ? »

« Laissez-moi réfléchir… »

 

Je me téléportais soudainement au dessus de Chara qui n’avait à peine eu le temps de réagir avant que je lui mette ma semelle dans sa tronche. Je m’écartais de ma cible subitement. La femme aux oreilles pointues se redressa, une marque rouge sur sa face, surpris. Le même sentiment apparaissait sur la tête d’Ariel mais une profonde haine emmenait de son regarde.  Je fis un clin d’œil tout en reculant, les narguant.

« Je suis ni une héroïne et encore moins une légendaire ! » Et je levai qu’un seul doigt dans leur direction. Je ne pense pas que vous ayez besoin d’un dessin pour comprendre lequel… « Et vous avez oublié que j’me téléportais, bande d’abruti ! »

 

Puis sans attendre leurs réactions, je me suis mise à courir à toute jambe sachant bien une chose. Que Chara ne laissais jamais aucune cible, je dis bien aucune, s’enfuir ! J’aurais jamais crut en tirer un avantage de ma vie voleuse aujourd’hui, si ce n’était que bien les connaître !  Cependant, cela ne faisait pas spécialement un avantage. Si je les connaissais, eux aussi, bien qu’ils semblaient avoir effacés de leurs esprits le fait que je me téléportais. Je me demande bien comment Ariel avait pu oublier ce détail ! Si j’étais sa préférée, pourquoi ne s’était-il pas souvenu que ce fût mon arme principale pour le vol, la téléportation ?! Il y avait quelque chose de louche… Où il était tout simplement débile et con ! Bonne idée tient !  Qu’est-ce que vous pensez comme d’autres bonnes idées ? Ouvrir le passage vers le monde elfique ?  Seconde bonne idée !

Je plongeai ma main dans mon sac, à la recherche de ma clé. Je me stoppai net soudainement… HEIIIIIN ? Ma main fouillait dans le vide, elle-elle-elle… ELLE EST PASSE OU ? Je regardais dans mon sac où il avait tout mes livres d’Artémus, fouillant entre. Aucune clé non plus. J’ETAIS MAUDITE !  Je l’avais perdu sans doute lorsque l’autre m’avait plaqué au sol. Et je n’allais pas faire demi-tour avec ces fous dans les parages ! J’étais seule avec l’impossibilité même de faire demi-tour à Matasa, pouvant tomber nez à nez avec eux ! Et je ne pouvais pas voler, cela était trop risqué car ce n’était vraiment mais VRAIMENT pas le moment de piquer un coma alors qu’ont essayaient de me tuer ! MAIS ALORS PAS DU TOUT ! En gros – J’étais dans la merde !  Dans un profond labyrinthe d’une forêt avec quelqu’un qui voulait ma mort et sa tueuse qui me poursuivaient. AAAAAAAAAAH ! J’vais mourir ! Je secouai la tête. Nan, nan, nan, Kayla. Tu pourras mourir après la bataille contre Anathos, après l’avoir vu mordre la poussière, quand tu le veux, mais hors de question que je meurs maintenant ! Je n’avais pas survécu à sa torture pour mourir, si lâchement ici, par des personnes aussi lâches que je l’étais moi !

Une feuille d’un arbre me passait devant la vue. En levant la tête, je me figeai remarquant Chara qui me tombait dessus sans même que je l’ai entendu arriver. Son énorme poids m’écrasa au sol… Encore une fois. J’eue tout juste le temps de tendre les mains pour m’emparer de ses poignés pour stopper une seringue qui se dirigeait droit dans ma poitrine. Y’AVAIS QUOI LA DEDANS ?! Pourquoi maintenant ? Pourquoi simplement sortir ça maintenant ? Qu’est-ce qu’elle voulait me faire ?! Je poussai avec toute ma force, pour écarter l’aiguille, qui était dangereusement proche de ma peau. Les membres tremblants tandis qu’elle forçait pour pouvoir la planter. Chara ria. Toute première que j’entendais sa voix au moins !

« Tu veux pas jouer ta gentille fille sage pour que je puisse t’injecter de l’antimag ! » Mes yeux s’agrandirent à cette mention tandis qu’elle poursuivit avec une lueur malsaine dans les yeux. « Pour que je puisse ensuite te découper en morceau sans que tu ne fuis ! »

L’Antimag n’était pas ce truc dont Danaël avait mention qui inspirait la magie ?!  Je m’en souviens ! Cela avait sujet du conflit que nous avions eux une fois que nous avions réussit à s’enfuir le palais et qu’il pensait que je mentais. Que tout simplement mes pouvoirs, avaient pus être assez fort pour ignorer l’effet de ce produit… Et ceci grâce à l’Alystory qui boostait gentiment mes pouvoirs, sans raison ! Putain, y’a des moments ce bouquin me manquait ! Pourquoi je ne l’avais pas sur moi à cet instant ?! Même un morceau !

Les poignés de Chara réussissaient à s’échapper de la prise de mes mains tandis qu’elle brandissait en hurlant la seringue au dessus d’elle. Je criai, écartant ma tête juste à temps, l’aiguille se plantant juste à côté de mon oreille. Je n’attendis pas une seconde de plus pour lui mettre un coup de genoux dans le ventre. Je ne fis pas attention à sa plainte, la poussant sur le coté. Je me relevais en courant de nouveau. Pour aller où ?! Moi qui était heureuse de savoir où j’allais avant de paumer ma clé elfique, me voilà bien – Je n’avais plus nulle part où aller à part courir comme une folle en espérant leur échapper. J’ignorais ce que faisait l’antimag quand on l’injectait à quelqu’un directement… Mais je ne pense pas que cela soit agréable ! Et je ne préférais pas aller vérifier si cela était vrai !  Car cela signait la fin de cette aventure s’ils m’attrapaient chers suiveurs ! Vu l’air de Chara tout à l’heure, on dirait qu’elle attendait que ça – Que sa dague s’enfonce dans mon corps et qu’elle puisse goûter à mon sang telle la parfaite tueuse perfectionnée qu’elle était !  J’espérais qu’il en existait qu’une comme elle, car on avait du souci à ce faire là si y’en avait une autre !   Je me stoppai, apercevant la mer entre les arbres.

Si j’allais là bas, il y aurait des falaises, j’aurais plus de chance à les semer que dans cette forêt où Chara semblait prendre son aise ! Je dérapai avec mon pied pour changer de direction à bout de souffle, sentant la sueur couler sur le front. Je ne devais pas me fatiguer maintenant ! Je ne… devais… pas… M’arrêter ! Chose difficile que je ferais par la suite, étant donné qu’aussitôt arrivé aux bords de la falaise, je dérapai de cette dernière… Plongeant dans le vide, les pieds les premiers.

Les yeux ronds, je remarquais que je tombais tout droit sur un jeune homme aux cheveux châtains dont les yeux se levaient vers moi. M’ayant remarqué dans ma chute droit sur lui, les pieds en direction de sa figure.  Et je ne pense pas que ce malheureux ait le temps de se pousser assez vite pour pas que je m’écrase sur lui. Oops.  Mes pieds s’écrasèrent dans son visage tandis qu’il poussait un bruit étouffé lorsque je tombais lourdement sur lui.  Aï.  Bon je devais avouer, qu’il avait servit à amortir ma chute. C’était un fait, mais je devais aussi avouer, qu’il avait prit mes pieds en pleine tronche. Je relavai la tête, la secouant dans tout les sens. Je tournais mon regard brun dans la direction du jeune d’homme qui se relevait la main sur le visage, me fusillant du regard. Et merde. En même temps il avait de quoi être en colère. Je me figeai lorsqu’il se mit à gueuler.

« Mais vous sortez d’où comme ça ?! »

 

Sans répondre, je claquais ma main sur sa bouche mais ce fut trop tard.  Ses iris noisette, se levèrent subitement, remplit d’horreur. Je suivis son regard et je remarquais à mon tour, Chara sautant sans mal de la falaise. Nous nous mettions à hurler en même temps tandis que nous nous relevions pour courir et tenter de semer la fille à la peau matte qui semblait VRAIMENT vouloir ma mort pour se jeter d’une falaise comme ça. N’ayant aucun amortisseur, chance que j’en avais eue, je devais l’avouer. Oui, j’étais dans le droit de considérer cet individu comme un coussin pour mon atterrissage tellement parfait !… Bon ok, l’était pas parfait, mais fermez là !

D’ailleurs, voila que je courrais en même temps que lui et qu’avec ses grands jambes, il avait de l’avance. J’accélérai les dents serrées n’osant même pas regarder en arrière si elle nous rattrapait ou non. Ce que lui, osait par contre et cela n’était que maintenant que je remarquais son nez saignant. Oups, décidément, je n’avais pas qu’une forte poigne, je pouvais me reconvertir en une pro briseuse de nez. En même temps qu’est-ce qu’il foutait  dans un endroit pareil ?! S’il voulait allez à Matasa, il n’y serait jamais arrivé à moins qu’il ait prévu de nager ! Je continuais à accélérer me retrouvant à sa hauteur. J’osais à regard en arrière, mes yeux s’arrondirent. ELLE ETAIT JUSTE DERRIERE ! Elle avait bouffé quoi avant de venir me tuer ?! Du jambon Rymarien drogué ou quoi ?

« Je peux savoir ce que vous avez fait pour qu’elle vous poursuive ainsi ?! » Demandait soudainement le garçon, tout en continuant à courir.

– Ce serait trop long à expliquer ! » J’hurlais à mon tour, à bout de souffle

– Donc je me retrouve poursuivit par une femme, qui semble pas vouloir de notre bien, par votre faute, sans en savoir la raison ?! »

– MAIS OCCUPEZ VOUS DE VOTRE CUL  !! »

 

Cela ne faisait tellement pas crédible cette phrase avec le vouvoiement. Mais bon. Cela était sorti tout seul ! Vrai quoi ! Comme si j’allais déballer que j’étais une ancienne voleuse à un parfait inconnu que je venais juste de croiser par pur hasard et que le premier contacte que nous avions eux, c’était mes pieds dans sa tronche et que je lui avais explosé le nez !  Il rêvait ! Je me confiais pas des masses aux Légendaires, qu’est-ce que j’expliquerais quelque chose à ce mec dont j’ignorais le prénom ?! Et vous savez quoi ? JE M’EN FOUTAIS !

J’accélérais soudainement, à bout de souffle, les membres douloureux. Mon envie de vivre devait être énorme je pense pour que je ne me sois pas déjà écrouler de fatigue. Cette nuit avait été pire que toutes les autres ! Du moins j’en avais eu l’impression car elles l’étaient toutes. Ressasser sans cesses les pires souvenirs, les pires scènes que je voulais effacer de ma mémoire comme cette dernière l’avait fait avec mon passé. Oh et bordel, c’était le moment de penser à ça ? J’avais ralenti en repensant à tout ça et donc…. JE NE DEVAIS SURTOUT PAS RALENTIR CAR C’ETAIT MOI QU’ELLE VOULAIT L’AUTRE FOLLE DERRIERE !  Je pourrais peut être me téléporter et abandonner le mec avec elle ?! Mummh, nan. Merci, j’avais déjà été assez lâche et bien qu’il était un inconnu, je n’allais pas le laissez seul face à cette barjot. Surtout que cette dernière, je pense, n’hésiterais pas à le tuer. Elle laissait peu de témoin possible à ses meurtres morbides. Enfin, c’est que ce que j’avais entendu des plus vieux voleurs de notre groupe lorsqu’ils m’avaient racontés qui était Chara. Je l’avais aperçu plusieurs fois au coté d’Asriel et donc intriguée, j’avais demandé qui elle était à deux aînés du groupe.

Ils m’avaient expliqués qu’il avait une mercenaire, que payait Asriel pour tuer les traitres, témoins ou ceux qui ne payaient pas ses propres voleurs… Et qu’elle ne laissait jamais aucune trace et que personne ne sait qu’elle existait dans Alysia. Histoire qui faisait froid dans le dos hein ?!  Donc c’est pour ça, que je pouvais ni sauver ma peau en me téléportant, ni sauver la sienne si je le faisais. Nous avions plus de chance de survivre tout deux que si je m’en allais. Oh mon dieu, on aurait dit une héroïne qui était en train de sauver la vie d’un civile, pitié ! J’en étais pas une ! Et ne vous amusez pas à me le dire… Cela dit, cela ne devait pas être un civile, vu que je voyais clairement le fourreau d’une épée ! Ne pouvait-il pas la sortir et aller la zigouiller l’autre qui nous poursuivait ?! Cela nous arrangerait au lieu de courir comme des débiles ne sachant pas où aller ! Bon, je sais je ne manquais pas de culot étant donné que je pourrais bien faire la même chose avec mes pouvoirs !  MAIS MOI C’ETAIT DANGEREUX ! Je pourrais m’évanouir ! Alors que lui, sortir son épée allait lui coûter quoi ?! RIEN ! Ah, j’vous jure, je ne le connaissais pas mais l’envie de lui mettre un coup de pied dans le cul me démangeait !

Soudainement, un éclat sur ma droite attirait mon attention. Cependant, je n’eue à peine le temps de faire un pas en avant qu’une chose ne se plante juste derrière moi, me projetant en avant dans un cri. Tout droit vers le garçon, je l’écrasais une seconde fois. Le menton de ce dernier heurtant le sol, tellement fort que je pus entendre sa mâchoire claquée. Pauvre de lui, mais je ne pris pas ça en compte, me tournant tout droit vers la chose qui avait faillit me planter. J’ouvris grand la bouche en trouvant un bâton, dont les extrémités étaient des larmes…  Magnifiquement bien aiguisées. J’avais faillit… Me faire… TRANSPERCER PAR CA ?! Mais-mais-mais… Qui avait balancé ça ? Pas Chara déjà. Cette dernière avait une simple dague et ne se promenait avec une si grosse arme. Et au vu de ses yeux arrondit par la peur face à cette dernière, elle semblait la plus surprise de nous… Deux ?

Car ouais en effet… Lorsque je jetais un regard au garçon, il ne semblait pas surpris. Cela me fit halluciner. COMMENT PAS REAGIR DEVANT CA ?! J’avais envie de le secouer. Cependant, je ne pu rien faire. L’arme se Je tournai se mit à briller d’un violet sombre avant de se dissiper en un simple éclair. Partant vers le haut de la falaise dont une main s’en empara.  Je clignai des yeux plusieurs fois remarquant une fille, vêtue d’un haut blanc, portant une simple jupe noirs avec des bordures verts. La longue mèche blonde sur le coté ressortait au milieu de ses cheveux noirs jais. Je continuais à cligner des yeux en l’observant. Elle sortait d’où celle là ?!

Chara serrait des dents devant nous, observant à son tour la jeune fille dont  les yeux étrangement de couleurs différentes lui échangeaient un regard. Sa voix s’élevait en écho, de là où elle se trouvait.

« Je pense que tu ferais mieux d’aller voir ton ami… » Les yeux de Chara devinrent deux billes rouges, à cause de la surprise « Je dirais qu’il a eu comme un petit problème… »

 

Hein ?! Elle avait croisé Asriel ?! Et… Et… Elle lui avait fait quoi ? Pas que je m’inquiétais pas pour ce profiteur de première qui s’était fait sur mon dos de l’argent facilement, mais que je m’inquiétais pour moi. J’avais avoir qui devant moi là enfaite ?! Une autre meurtrière ? Une folle autre furieuse ?! Oh lala, je n’étais pas encore sortie d’affaire je pense.  En tout cas, ces mots semblaient marcher. Les yeux de Chara s’agrandirent en même temps que sa bouche s’ouvrit de stupeur. Elle me jeta un regard qui me fit frissonner jusqu’au os  avant qu’elle ne range sa dague dans un fourreau accroché à sa ceinture et ne se retourne pour courir, fuyant. Je continuais à cligner des yeux, comme à mon habitude, quand je n’avais rien compris à ce qui venait de ce passer. Chara avait fuit à la simple mention d’Asriel en danger ? Ca ne m’étonnait à peine. Pas besoin de vous précisez que je pense que Chara était plus qu’une lieutenante pour Asriel, mais plutôt sa « femme de joie » pour éviter un tout autre langage vulgaire, mais je pense que vous avez compris. Ils passaient beaucoup de nuit ensemble… A en juger de ceux que nous avions pus entendre. C’était bien avant que ce sois des cauchemars qui me gâchaient la nuit. Mes joues virèrent aux rouges à ce souvenir gênant, grimaçante. Sérieusement, avoir la taille d’un gosse de 12 ans les dérangeait pas ?!

Durant cette longue réflexion, la mystérieuse femme descendait le long de la falaise sans problème. Cela était plus classe que moi tout à l’heure, qui, s’y était jetée comme si j’aurais voulu m’écraser plus bas.  Une fois que ses bottes marron touchèrent le sol, je pouvais enfin voir ses yeux. L’un était violet tandis que l’autre, d’un vert émeraude que même ce de Jadina n’était pas aussi vert !

Je continuais à cligner des paupières, en la regardant tandis que le garçon se levait derrière moi, me faisant détourner du regard d’elle. Je restais toujours assise au sol, tentant de comprendre ce qui venait de ce passé. Elle avait juste réussie à faire fuir Chara en parlant d’Asriel ? Leçon que je retiendrais tout du moins si je venais à retomber sur eux.  Je me levais enfin frottant ma veste claire en grognant tandis que j’observais du coin de l’œil le garçon et la fille, en tout cas, ils se connaissaient !

« Mackenzie ! » l’appela-t-il, ce qui prouvait qu’ils se connaissaient bien. J’avais eu raison tout du moins « Qu’est-ce que tu as fais ? »

-Ne t’inquiète… Je ne l’ai pas tué ! » Je pus voir un large sourire sur son visage tandis qu’elle fermait son œil vert pour secouer le poing « Je l’ai seulement… Endormie pour un moment ? »

 

En clair, je pense qu’elle l’avait assommé. Bah… Plutôt une bonne idée, car comme ça elle avait put faire flippée Chara, ne mentionnant pas ce qu’elle avait à son gendre. Très ingénieux… Même trop, vu que je sentais une sorte de jalousie naissante au fond de moi.

Une simple fille… Bon excluant le fait l’arme que j’avais vu tout à l’heure et qu’elle avait disparu dans sa main hein, avait réussit à faire fuir une tueuse en série rien qu’en blessant son compagnon. Pourquoi je n’avais pas pensé à blesser l’un deux plutôt que de courir comme un Culbutar effrayé ?  La panique. Oui. Je n’avais que ça en justification. Qui n’était pas une justification crédible étant donné que j’avais la plus grande gueule d’Alysia et frappait tout ce qui bouge… Je m’étais fais dessus en quelque temps. Je grimaçais à ça. J’avais une autre excuse pour vous ! Peut-être le fait que je ne voulais pas utiliser mes pouvoirs pour ne pas finir en crêpe sur le sol et facilement être tuée ? Elle est surement plus valide mais moins quand on pensait que j’me téléportais sans problème. Mais ce n’est pas la même énergie ! Celle que je puisais pour me téléporter était nettement moins grande que si j’utilisais mes pouvoirs eux-mêmes !  Et je ne vous parle même pas de mes ailes !  Alors là, si j’aurais voulu qu’elle me tue ? J’aurais dût juste de voler ! Un bruit me fit tourner la tête dans ma réflexion intelligente.

Je me figeai, la bouche grande ouverte en hurlant ayant remarquée que la fille de tout à l’heure, pointait, dans ma direction, sa lame grise, menaçante. Mais-mais-mais…. ELLE AVAIT QUOI LA ?!  Je levai les yeux vers ses sourcils froncés devant ses iris de différentes couleurs qui lançaient des éclairs à mon égard.  HE ! J’avais rien fait moi,  qu’elle se calme ! Toutefois, je n’osais même pas sortir un mot, me contentant de fixer la lame. La vache, c’est qu’elle était grosse pour notre taille de gamin de 12 ans. Comment elle faisait pour porter cette chose à une main ?! J’osai un regard vers le garçon qui semblait tout aussi surpris que moi en voyant son… amie ? Qui se mit à crier.

« Bon, tu va répondre à ma question avant que j’me fasse une décoration avec ta tête tachetée ! »  Ses sourcils se froncèrent encore plus tandis qu’elle fit un pas en avant « C’étaient qui eux ?! »

 

Mes trains se crispèrent sous la colère, me mettant à hurler, mes nerfs à bout.

« LA TÊTE TACHETEE TU SAIS CE QU’ELLE TE DIT ?!»  Je croisais les bras les joues gonflés, jetant un regard noir à cette dernière dont la tête se déformait d’une grimace enragée « Et je n’ai aucune raison à vous le dire ! »

– Espèce de… !  Je viens te sauver ton petit cul de blonde et c’est ta manière de me remercier ?! »

– LA BLONDE TE DIT… »

– Kenzie, ça sert à rien »

 

Nous stoppions tout deux. La dénommer Mackenzie ou Kenzie comme le garçon semblait la surnommer, se tournait vers lui. Ses yeux violet et vert lançant des éclairs dans sa direction, j’en fis de même. Il avait quoi à se la ramener lui ?!  Il ne pouvait pas suivre gentiment mon conseil que je lui avais hurlé tout à l’heure ?! Cela me rendrait ravis ! Les yeux couleurs clairs de ce denier s’agrandirent de stupeur face à nôtres regards noirs. J’avais bien envie de me barrer en courant, nan mais sérieux. Ils étaient qui ces deux là pour me demander qu’est-ce que les deux cinglés de toute à l’heure me voulaient ? Mais oui, tient je vais sagement leur raconter que j’ai été la plus grande voleuse d’Alysia, la voleuse Oubliée, qu’eux là, voulaient ma peau car j’ai choisis les Légendaires au lieu que le vole et l’Alystory ! J’allais même leur raconter que j’étais amnésique et les seules personnes que je considérais comme ma famille étaient mortes ! CA C’EST MA VIE PRIVEE, LES ABRUTIS !

J’vous la raconte pas des masses à vous alors que vous me suivez depuis le début, alors pourquoi j’irais la raconter à deux PARFAITS inconnus que je venais de rencontrer il y a même pas une demi-heure et dont j’avais envie d’en claquer une !

Sérieux, cette fille, elle… Oser me menacer comme ça ! Elle se prenait pour qui pour poser des questions ? Mes affaires étaient les miennes et ses affaires, les siennes ! Je ne vais pas aller poser pourquoi son arme disparaissait et qu’elle avait un œil violet ! Lentille, pouvoir, je m’en foutais quoi ! Je n’allais pas m’en occuper. Ce n’était pas mes oignons ! Surtout que je les connaissais pas et que j’allais que les voir que là. Donc, à quoi cela servirait que je m’intéresse à eux, qui n’étaient pas intéressant !

Je relevais le menton tout en reculant les joues gonflées par la peur que j’eue lorsque l’autre folle releva un peu plus sa lame. Elle veut me tuer.

« OK donc d’après toi… » Elle s’adressait au garçon, son regard était plissé.  « Nous devrions fermer les yeux sur le fait que vous vous êtes fait poursuivre par une folle furieuse, qui voulait clairement la mort de la blondinette »

– La blondinette elle t’emmerde ! » Lâchais-je soudainement en criant, ne faisant que sursauter le garçon.

– Et qui à une grande gueule. » Rajouta la jeune fille.

– Tu peux dire…» rétorqua le garçon en la regardant les paupières plissées.

– Et si tu te la fermais Daniel ? »

 

Elle lui lançait un regard noir tandis qu’il grimaçait. Ouais bon… Toute leur petite dispute était intéressante, mais moi dans au moins 1 an, je n’allais pas me la couler douce comme eux allaient le faire pendant que j’irais combattre Anathos. Donc fallait que j’aille m’entraîner au monde elfique… Maintenant !  Ou tout du moins, retourner en arrière et prier pour avoir la chance de retrouver la clé confiée par Regen pour que j’y puisse y rentrer. Et honnêtement, après ça, je ne me sentais pas du tout motivé pour en rechercher une et la voler… J’avais juste eue un coup de chance la dernière fois pour aller voir Shimy ! Là j’en aurais pas deux, vu la malchance habituelle que je me tapais !

Toutefois, je parlais trop vite encore une fois.

L’autre folle de Mackenzie baissait finalement son arme, à mon plus grand soulagement. Tu ne te sens pas spécialement à l’aise quand tu es menacé par une arme. Sérieusement,  ils avaient quoi les personnes que je rencontrais toujours à me menacer ainsi ?! Je ne suis pas méchante… Bon si un peu… MAIS, je n’avais pas l’aire menaçante… Je crois. Elle me fusilla du regard et plongea sa main dans l’une de ses poches de son gilet, pour me lancer quelque chose. Les yeux ronds, je l’interceptai tant bien que mal. Mes yeux s’arrondirent reconnaissant la clé elfique convoitée… HEIN ?! Elle l’avait trouvé où ? Je dévisageai l’objet pour ensuite les fixer, les deux. L’arme disparue de nouveau sous mes iris ébahis. Ok, je m’étais peut-être trompée tout à l’heure en disant qu’ils n’étaient pas intéressant… Elle en tout cas l’était.  Tout du moins, son regard me toisant m’insupportait tellement que j’aurais bien voulu lui écraser mon pieds dans sa face.  Seulement ce fut qu’une envie. Malheureusement. Je gonflai les joues tandis qu’elle me tournait le dos. Là  ce serait le moment parfait de lui foncer dessus et l’écraser.

« Je pense que c’est à toi »  Nan c’était à Plumeau là, ma monture qu’était morte. Il allait vachement s’en servir ! Je la fusillais du regard tandis qu’elle fit de même. BIEN ! Je pense qu’ont étaient deux à pas pouvoir ce piffer. « Quoiqu’il en soit, essaie de ne pas t’attirer des ennuis ! »

-Je ne me suis pas attiré d’ennui, c’est eux qui me sont tombés dessus ! » Criais-je

-Merci quand même. » Railla le châtain de suite après, avec un mouvement de recul.

 

Je dus me mordre les lèvres cette fois pour ne pas lui craché mon venin d’insulte dans sa tronche.  Cependant, je savais que je perdrais mon temps avec ce genre de personne… Donc autant le dire. Tout en fusillant du regard, je me retrouvais aussitôt sec au dessus de la falaise, pouvant les voir tout deux surpris de ne plus me voir soudainement, m’étant téléporté. Je les fixais quelque instant de là où j’étais. Qui ils étaient vraiment ? Bah peut importe ! Je ne les recroiserais plus jamais sans doute ! De plus…

Je ne fis quelque pas en avant folle de rage. Elle s’était prit pour qui celle là, sérieux ?! Ma mère ? PEUH ! J’espérais oublier sa sale tronche ainsi qu’à l’autre qui n’avait pas utilisé son épée contre Chara. Quel boulet ! Dans tout les cas, demain je les aurais oublié et tant mieux !

J’avais plus important à penser. Moi, j’étais partie pour faire ce que j’attendais le plus – M’entrainer.

M’entrainer jusqu’à la bataille contre Anathos, pour ainsi être mesure de le combattre et ainsi, mettre un point final à toute cette histoire !

━━━━━━━━━━━━━━━━━━━ ☆ ━━━━━━━━━━━━━━━━━━━

Fiction © Little Myo/Précy
Les Légendaires © Patrick Sobral
Gif © Little Myo

… Muuuh… Bonjour ? Ca fait longtemps dit donc… Trop longtemps…
Et je vous caches pas que j’ai eu un court instant à me demander si je m’éclatais pas la tête contre mon clavier quand j’ai vu que mon dernier chapitre corrigeait datait de Janvier-

J’ai pas grande excuse en sois. Juste un gros syndrome de la page blanche qui s’est bien tapé l’incruste durant toute l’année. Des soucis personnels qui ne regarde que moi (gros keur sur mes amis et leurs soutiens, ça va mieux aujourd’hui et j’avance grâce à eux !).
Comme un énorme besoin de m’éloigner des Légendaires. Que ce soit à cause d’histoire diverses ou de la fin elle-même. J’avais besoin de m’en éloigner pour mon bien, pour trouver d’autre œuvre dans lesquels me plongé et m’accrocher dans ma vie. (Le gif du dessus en est un parfait exemple.)

Me refaire une « beauté » je dirais ! Un nouveau départ avant de retourner dans ce que je connais bien ! En tout cas ne vous inquiétez pas, je ne lâcherais pas Oublié ainsi. Je compte bien mettre un point final à cette histoire, comme à cette correction, qu’importe le temps que ça me prendra ! Je suis toujours autant motivée pour cette histoire et j’espère que vous aussi ! En tout cas, je remercie ceux encore présent !

Votre soutien m’est précieux !   ♥

 

3 commentaires

Pour pouvoir laisser un commentaire, connecte-toi au Club !

  1. UN NOUVEAU CHAPITRE
    Dès que je l’ai vu, j’ai bondi dessus et j’ai commencer à lire comme une folle ~< Et elle a rencontrer Mackenzie et Daniel ! :DD
    J'ai très hâte de lire la suite *v*
    Je te souhaite, courage et paix ~v~
    Des gros bisous Précy

  2. (Il s’est passé un truc bizarre, mon commentaire ne s’est pas tout envoyé TTmTT… Je vais le refaire >:))

    UN NOUVEAU CHAPITRE
    Dès que je l’ai vu, j’ai bondi dessus et j’ai commencer à lire comme une folle !
    Je l’ai adoré, j’ai adoré Kayla, et la scène où elle a « tué » et écrasé le nez de Daniel m’a tué de rire! Mais j’ai vite repris mon calme quand Chara est arrivée! Cette femme me fait froid dans le dos
    J’aime beaucoup cette pointe de sarcasme que notre chère Voleuse Oubliée a, asser souvent comme même ¬v¬
    Et elle a rencontré Mackenzie et Daniel ! :DD
    En tout cas, j’ai vraiment hyper hâte de lire la suite, c’était un super chapitre <3
    Je te souhaite, courage et paix ~v~
    Des gros bisous Précy

    • Haha ! Merci ! J’espère pouvoir aussi offrir un nouveau… Nouveau chapitre prochainement (même s’il faudra être plus patient…) comme un rythme régulier pour ma correction, même si c’est encore le bordel niveau inspiration et motivation, comme je suis booké aussi (Un truc que j’ai oublié de préciser – J’ai MOINS de temps)

      En tout cas ça fait plaisir de te revoir ! ♥ Contente de voir que des personnes sont toujours au rendez vous malgré tout ! Et l’arrivé de Daniel et Kenzie ! 😉 Je les attendais beaucoup eux aussi, comme j’ai toujours autant hâte de vous montrez la suite de leurs histoires !

      Pour Chara… Contente de lire ça ! C’est l’impression que je veux qu’il s’en dégage d’elle ! ~

      En tout cas, merci mille fois pour ton commentaire, il fait plaisir à lire ♥ !!