Bandeau - Les légendaires
Les légendaires
Legendaires Missions
Les légendaires - Saga
Sortie du prochain tome dans :
Les légendaires - Parodia
Les légendaires - Origines
Les légendaires - Les chroniques de Darkhell
logo légendaires stories
Sortie du prochain tome dans :
logo-legendaires-resistance

Réincarnation – La divinité de la réincarnation (4)

Petit-Elysio

Posté par Petit-Elysio, le 14 septembre 2021


13 commentaires

Quand elle se réveilla, Jalyra était en compagnie d'un personnage qui n'est pas inconnu de vous, lecteur. Bonne lecture !

01:48, Fond du sanctuaire du savoir, le petit Sylvestre, Larbos, 17 ans après la mort des héros

 

Jalyra ouvrit les yeux, elle avait perdu conscience. L’endroit où elle se trouvait était brumeux, une atmosphère étrange et inquiétante régnait dans la pièce. Une grande Statue était érigée au centre de la grande salle. Elle représentait un mage tenant dans sa main droite un livre, et dans l’autre main se trouvait une boule volumineuse. La statue était entièrement en marbre. Elle se releva péniblement, et examina les alentours. Il n’y avait personne en sa compagnie. La jeune fille se souvint alors de ce qui avait précédait son arrivé dans cette mystérieuse salle : l’escalier sombre et infinie, la bête, la force invisible qui l’a projeté au fond des ténèbres. Tous ceci était mystérieux pour Jalyra, elle ne savait même pas si elle était toujours dans le sanctuaire du savoir. Mais un élément du décor lui rappela qu’elle s’y trouva encore ; deux grandes colonnes de pierres couleurs ivoire, identique à celle du rez-de-chaussée étaient aux extrémités d’une embouchure dans l’un des murs. Cela rassura la jeune Jalyra. Ses affaires ainsi que sa cape se trouvaient dans un coin de la pièce. Mais il manquait son sac avec ses provisions, ses vêtements de rechange et son sac de couchage. Il n’y avait que celui comportant des graines dans un petit sachet en tissu, son poignard végétal et sa gourde encore remplie d’eau fraiche. Pendant qu’elle cherchait son autre sac, elle n’entendit pas les bruits de pats descendant les escaliers. Quand elle s’en aperçut, elle fit volte-face et défia d’un regard méfiant sur l’individu. C’était un vieil homme, il avait des cheveux blancs comme la neige, lui retombant sur ses épaules. Il a une peau plutôt mâte, couverte de rides, avec sur son nez, de petites lunettes ovales. Sa longue barbe fine, de la même couleur que sa chevelure glisse sur son manteau usé. Les yeux mi-clos et son petit sourire figé, il s’avança vers Jalyra.

-N’est pas peur. Tu es en sécurité ici. Dit-il pour la rassurer.

-Qui êtes-vous ? Posa elle toujours méfiante.

-J’ai toute sortes de surnom ; M. le maire, le conteur, le gardien, l’homme du savoir. Mais les gens m’appellent surtout « le vieux de la connaissance ».

-…

-Je suis le gardien des lieux, le Sanctuaire du Savoir. Les esprits comme les personnes réelles viennent trouver des réponses à leurs questions, pouvoir trouver leur chemin dans le fleuve de la vie. C’est également moi qui t’ai amenait jusqu’au temple. Je crois savoir que tu as un paquet de questions à me poser ! Il esquissa un sourire juste après sa dernière phrase.

-En effet ! Elle se précipita pour parler. Je voudrais d’ailleurs savoi…

-Ne précipitons pas les choses ! La coupa-t-il. Je tiens tout d’abord t’expliquer certaines choses.

-Très bien… Souffla-t-elle.

-Comme tu le sais déjà, le groupe des Légendaires mondialement connu a péri il y a maintenant plus de 17 ans, lors d’une mission.

-Mais ça je le sais déjà. Et puis, c’était bien avant ma naissance, toute cette histoire.

-Certes, mais ce que beaucoup de gens ignorent, c’est que avant de mourir, ils ont libéré une puissante magie dévastatrice. C’est ce qu’on appelle la Lumière Astronomique.

-Qu’est-ce que c’est ? Interrogea-t-elle.

-C’est une puissance divine enfermée par les dieux eux-mêmes. Elle est presque aussi puissante qu’une des pierres divines. Mais son cœur est plus noir. Tu n’as jamais rencontrait des phénomènes étranges ?

-Hummm… Elle réfléchit pendant deux secondes et s’écria : Ah si ! Au début, ce n’était que des rumeurs à mes yeux mais je sais que c’est réel. Les nuits sont dangereuses et sombres. J’en ai fait l’expérience pour arriver ici.

-C’est exact. Depuis cet incident, les nuits de quartier de Lunes s’assombrissent jusqu’à devenir noire comme les abysses de l’océan. Il est très dangereux de s’y aventurer, surtout sans une source de lumière. De plus, des créatures sortes des entrailles de la terre pendant ces nuits-là. Sa voix était grave.

-Je confirme, les hurlements de ces créatures me faisait froid dans le dos.

-Il n’y a pas que ça ! Des peuples disparaissent les uns après les autres, mystérieusement. Il n’y aura plus de vie sur les deux mondes.

-C’est donc pour ça que ma famille a disparu… Ses yeux s’humidifièrent par tristesse. Quels sont les autre peuples disparut ?

-Pour l’instant, le nombre de tribu ou de peuple disparus reste bas. Mais si on ne fait rien pour agir, même la race humaine disparaitra. C’est pour cela qu’il faut agir. Sa voix était restée calme depuis le début de la conversation.

-Mais pourquoi m’avoir fait venir ici ?! Elle s’emporta. Les seuls qui été capable d’arrêter ce phénomène ! Mais ils sont tous morts !!

Le gardien du sanctuaire respirait lentement.

-Les légendaires n’ont pas disparu. Ils sont encore parmi nous.

-Pardon ?! Demanda-t-elle d’un ton offensif. Le vieux de la connaissance expira lentement par sa bouche. Ses yeux, écarquillés, se tintèrent d’une vive lumière bleue. Le décor du sanctuaire se transforma en une un décor stellaire. Des millions d’étoiles parsemaient le vide spatial. De nombreuses constellations orange et violettes entouraient les deux personnages, posés comme sur un sol invisible.

-Où… Où sommes-nous ? Demanda Jalyra, les yeux fascinés par ce spectacle magnifique.

-Ce n’est qu’une illusion. Mais les rêve sont d’une telle beauté… Il reprit attention à la situation. Nous sommes dans une vision de la dimension d’Incarnys, dans l’espace. Il se retourna sur lui-même, la jeune fille de jade fit de même. Une femme, au moins trois fois plus grande que la normal au teint bleu pâle, se dressait devant eux. Elle ne semblait pas percevoir le vieillard et Jalyra. Elle avait les yeux bleus ciel, et aux lèvres pulpeuses flottait dans l’espace. Ses long cheveux qui lui arrivait jusqu’aux chevilles était bleu azur. Des rubans violet clairs dansaient autour de ses poignets. Sa combinaison moulante était de la même couleur.

-Je te présente Azula, la divinité de la réincarnation.

-Elle est très belle !

-N’est-ce pas ? Parmi les nombreuses divinités qui ont quitté Alysia, elle dût rester pour assurer la réincarnation des âmes et veiller sur Alysia et Astria.

-Je ne comprends pas le rapport avec les Légendaires et cette femme. L’esprit de Jalyra était perturbé.

-Voyant que la force magique allait engloutir les mondes, elle décida de donner une nouvelle chance aux héros, en réincarnant leurs âmes dans le corps et l’esprit d’un nouveau née.

-Et qui sont-ils, c’est « élus » ?! Demanda-t-elle pleine d’espoir.

-Et bien… J’ai la réincarnation de la Légendaire Jadina sous mes yeux !

-Qu… Quoi ??! Balbutiât Jalyra de stupeur.

-L’âme de la Légendaire Jadina est en toi !

-Je n’arrive pas à y croire… La jeune fille se laissa tomber sur les genoux.

-Je sais que c’est dur à digérer. Nous reparlerons de cela demain. Le plan astronomique disparut pour laisser place à une chambre simple, mais avec son charme. Le vieux de la connaissance laissa Jalyra s’installer, ses affaires étaient déjà là. Elle se glissa dans ses draps soyeux, prête à dormir. Elle voulut jeter un coup d’œil au vieil homme mais il s’était volatiliser. Elle éteignit la lumière et ferma les yeux. Elle resta éveillée malgré elle mais elle n’y parvint pas. Son esprit était trop agité pour s’endormir. Au bout de plusieurs heures, ses paupières tombèrent pour de bon. Elle s’assoupit pour passer une bonne nuit. Car demain, une rude journée l’attend !

13 commentaires

Pour pouvoir laisser un commentaire, connecte-toi au Club !

  1. Nouveau petit chapitre, un peu court (surtout avec les dialogues) mais je penses que ça suffirat amplement. A vous de me dire si ce format là vous convient ! Merci à ceux qui continuent de suivre cette histoire !

    • J’ai oublié, si des lecteurs aimerez être cités, allez y ! (Je demande juste au cas où)

  2. Super chapitre (comme toujours) ! Vraiment, j’adore cette fanfiction ! Un, non, dix grands bravos ! J’aimerais bien être citée ! S’il te plait !

    • WAW ! Merci ! Tu es le premier commentaire (je commençais à perdre espoir) !
      Et oui bien sûr tu pourra être cité !

  3. Ha Ha ! Moi aussi je perds souvent espoir devant le « aucun commentaire » qui s’affiche en haut de l’écran ! Heureusement, un commentaire finit (presque) toujours par arriver ! Bienvenue au club des (presque) seuls au monde ! Non, je blague.
    Sérieux, ta fanfic’ est géniale !

    • Merci merci merci ! J’essaye de suivre le conseil de mes aînés !

  4. Franchement bravo ! Je ne suivais pas cette fanfiction mais j’essayerai de la suivre dès à présent ! Ne t’inquiètes pas pour les commentaires ! Ce que compte c’est le plaisir que tu as à faire cette histoire ! Moi en tout cas je la trouve vraiment bien ! Après c’est là que mon analyseur de fautes d’orthographe arrive ! Quelques petites fautes par si par là mais en somme rien de grave n’est crainte ! Encore bravo et bon courage pour la suite !

    • Ah mince, désolé pour les fautes, j’ai tendance à écrire vite.
      En tout cas, je suis ravi qu’elle te plaise !!

  5. la suite est venu, Hé bien je suis de moin en moin active ! Bravo j’ai hate de lire la suite

    • merci beaucoup !
      Moi aussi j’ai hâte de lire la suite… Ah mais c’est moi qui l’écrit !

      • De rien

  6. Sache que tu es génial @petit-elysio !

    • owww ça fait tellement plaisir !! Merci ! Tu as lu les autres chapitres ?