Bandeau - Les légendaires
Les légendaires
Legendaires Missions
Les légendaires - Saga
Les légendaires - Parodia
Les légendaires - Origines
Les légendaires - Les chroniques de Darkhell
logo légendaires stories
Sortie du prochain tome dans :
logo-legendaires-resistance

Réincarnation – L’épreuve (5)

Petit-Elysio

Posté par Petit-Elysio, le 03 octobre 2021


8 commentaires

Après un trèèèèèès longue attente, j'ai le plaisir de publier la suite de ma fanfic' ! Bonne lecture !!

09:00, Sanctuaire du Savoir, le Petit Sylvestre, 17 ans après la mort des héros

 

Jalyra se réveilla, l’esprit embrumé et les paupières collées. Elle bailli avant de sortir de ses draps encore chauds. Elle voulut sortir de la pièce mais ne trouva aucune issue. EN examinant les murs, elle vit un écriteau qui disait : «pour sortir, libère ta magie !» Encore dans les vapes, la jeune fille mit du temps à saisir le sens de la phrase. Elle n’avait pas bien digéré les révélations de la veille, ce qui fait que son niveau de concentration était au plus bas. Elle s’assit pour reprendre le contrôle sur les évènements. Le vieux de la connaissance lui avait dit qu’il lui révèlerait d’autres secrets sur les évènements récents. Voulant absolument avoir des réponses, elle se releva, bien déterminée à sortir d’ici. Elle se concentra sur son esprit, concentrant toute son énergie dans son corps. Elle fermi les yeux, pendant de longues minutes. Elle repassa dans sa tête les paroles du vieil homme. Une telle frustration dévora son âme, comment pouvait-elle être la réincarnation de Jadina ? Cette voix… C’était donc la sienne !  Bousculée pas ce flot d’émotion, elle rouvrit les yeux. Ils dégageaient verte à éblouir un aveugle. Elle libéra alors un cri de rage et de colère, venant du plus profond de son être ! Soudain, des racines vertes, couleur de l’arbre de Gaméra, sortirent du sol, détruisant avec une force incroyable le dallage de la chambre. Jalyra serrait les dents. La colère dominait ses pensées. Elle fronça un peu plus les sourcils, et dans un autre cri de guerre, les racines de la taille d’un tronc d’arbre, s’abattirent sur le mur en face d’elle. Dans un bruit assourdissant, les murs explosèrent en mille morceaux ! Quant à Jalyra, elle demeurait agenouillée sur le sol (enfin ce qu’il en reste), avec des gouttes de sueur perlant sur son visage. Elle respirait bruyamment, à bout de souffle. Elle attrapa alors son petit sac en toile et avala une des graines s’y trouvant. Son rythme cardiaque ralentit à la vitesse de l’éclaire. Elle se releva sans peine et avança vers l’ouverture du mur.

Au lieu de mener vers une autre salle, le trou débouchait sur un long couloir sombre. Au bout du couloir, une faible lumière indiquait la sortie. Peu rassurée à cause de l’expérience de l’escalier, elle posa son pied dans la pénombre, passa le deuxième et marcha d’un pas hésitant jusqu’à l’autre côté. Quelques minutes suffirent pour parcourir le couloir ténébreux, ce qui soulageait Jalyra. La pièce où elle était arrivée grande, très grande. Les murs, ainsi que le sol et le plafond, restaient d’un blanc monotone, tandis qu’une large fontaine demeurait immobile, au centre de la pièce. L’eau qui ruisselait sur les plaques de la fontaine était cristalline. Comme la salle paraissait silencieuse, son bruit créait une atmosphère apaisante. En regardant autour d’elle, la jeune fille aperçut des runes ésotériques de couleur pâle, comme effacés par le temps, décoraient les murs ivoire. Quelques plantes botaniques et exotiques traversaient le sol. C’était comme si elle se trouvait dans un lieu abandonné, mais propice à la sérénité. Mais quelque chose la dérangeait… Comme une présence…

Au moment où elle posa un pied devant elle pour examiner la pièce, une grille de métal referma la sortie d’où elle venait. Mais ce n’étais pas sa principale préoccupation. Trois monstres étaient sortis du sol. Armés, ils s’avancèrent vers Jalyra. Elle sortit alors son poignard du sac qu’elle avait emmené avec elle et se prépara à les affronter ! Le premier courut jusqu’à elle avec une vitesse inhumaine ! Surprise, la jeune fille esquiva l’attaque des griffes du monstre à la peau violette, mais une des griffes lui entailla la hanche. Voyant qu’il avait raté son coup, la créature aux yeux vides donna un coup de pied dans l’abdomen de Jalyra. Elle s’écroula par terre sous la puissance du coup. Elle se redressa, un filet de sang coulant sur le menton. Son attention était focalisée sur le premier monstre mais les deux autres étaient sortis de sa tête. Alors, les créatures se faufilèrent dans son dos. Elle se retourna, sentant une présence, mais il était trop tard ! Le plus grand lui donna un coup de poing en plein visage ! Elle tomba à terre. Les trois monstres se ruèrent vers elle, sans défense. Sous la panique, elle ferma les yeux et, au dernier moment, libéra sa puissance magique autour d’elle ! Quand elle rouvrit les yeux, une trace de brûlé noircissait le sol. Elles semblaient toutes venir de Jalyra, encore sous le choc de l’adrénaline. De toute évidence, les monstres auraient péri suite à cette déflagration magique en constatant une partie de la fontaine démolie. Mais la dernière créature, celle qui gisait sur le sol, à moitié morte, poussait de petits cris d’agonie. La fillette s’approcha, doucement, du monstre. Elle le regardait avec pitié. Elle leva alors son poignard, les larmes aux yeux, et abattit la lame végétale dans sa poitrine. Les cris cessèrent. Une goutte tomba sur le cadavre, c’était une larme. C’était la première fois que Jalyra tuais quelqu’un volontairement.

Après plusieurs minutes à calmer ses émotions, elle décida de continuer son chemin. Encore une fois, aucune issue ! La grille qui s’était abattue un peu plus tôt n’avait pas bougé. Elle prit alors une autre graine et l’avala elle aussi. Soudain, le décor commença à tourner autour d’elle. Elle perdit l’équilibre et s’écroula de vertige. La pièce tournait de plus en plus vite, sans s’arrêter. Elle failli vomir, mais se retenue. Quand elle reprit ses esprits, la pièce ne tournoyait plus. D’ailleurs, le décor avait complètement changé ! Il était familier, une impression de déjà-vu… Puis, elle se souvenu, elle se trouvait à l’entrée du sanctuaire. Mais que diable faisait-elle ici ? Elle restait assise, à contempler les lueurs du jour. Le vieil homme était dos à elle. Aussitôt, la colère et le mépris prirent le dessus sur elle.

-C’était quoi ça ?! Aboya-t-elle furieuse. Des… Epreuves ?!

-Je comprends ton attitude  colérique mais il va falloir m’écouter attentivement. Il restait calme mais l’autorité se faisait entendre dans sa voix.

-Vous croyez vraiment que je vais encore gober vos sornettes ? Je ne vais pas me laisser f… Stoppée nette dans son engueulade par un mouvement du poignet du vieillard, elle se calma et écouta enfin ce qu’il avait à dire.

-Si je t’ais fais passer ce test, c’était pour évaluer tes compétences magiques et tes capacités intellectuelles et physiques. Et je dois dire que tu t’es débrouillée vraiment bien ! Il lui adressa un petit clin d’œil. Mais tu dois sûrement te demander ce qu’il s’est passé avec les créatures du crépuscule, n’est-ce pas ?

Elle acquiesça d’un mouvement de la tête, les lèvres clouées.

-Eh bien… C’était une explosion de Jade ! Un des pouvoirs que l’esprit de Jadina te confère. Malheureusement, tu ne sais pas encore bien le maîtriser, alors je te recommanderais de ne pas l’utiliser pour le moment. Cette puissance magique vient du Jade G le plus pur, autrement dit, l’éméraudia ! La dernière personne ayant était en contact avec cette source de magie, était la princesse Jadina ! Elle possédait également le bâton aigle, avec l’éméraudia sous forme solide. Après sa première défaite contre le dieu Anathos, l’éméraudia coula dans ses veines, un cadeau de l’arbre Gaméra en personne. Puis, elle retrouva ces pouvoirs, perdus à cause de la malédiction de World Without. Et c’est maintenant dans ton corps que circule l’éméraudia ! C’est en partie grâce à cette information que c’est toi qui es la réincarnation de Jadina !

La bouche libre, elle poursuivit la conversation :

-Je vois… C’était donc ça les traces de brûlés…

Le vieux de la connaissance la laissa prendre conscience des révélations. Puis elle continua :

-Il y a quelque chose que je ne comprends pas… Dans sa voix s’exprimait un doute profond.

-Je t’écoute.

-C’est au sujet de l’escalier.

-Cet escalier et en effet mystérieux, mais surtout magique ! Le nombre de marche et la luminosité et différente pour chaque individu qui le traverse. Cela dépend de la personne en elle-même ou de son vécu. Mais évitons de tourner autour du pot, ce qui te dérange, c’est ce qui t’a amené ici, c’est bien ça ? Dit-il d’un ton énigmatique, encore une fois.

-Comment vous savez ?

-Quand on est vieux, les choses nous paraissent plus claires. Enfin bref, revenons sur le sujet principal avant de s’égarer. Cette chose qui t’a emmené ici, c’était le gardien des lieux. C’est une créature magique, d’habitude inoffensive. Elle est chargée de déterminer si le visiteur a de bonnes intentions. Malheureusement, depuis l’accident, le sanctuaire est interdit d’accès, car cette créature, nommée Grougalorasalar, devient agressive envers les visiteurs, tu as de la chance que ton âme soit pure, sinon tu ne serais plus vivante à l’heure qu’il est… Pardonnes moi pour cet accueil quelque peu… Brutal !

-Je vois… Cette créature est invisible !

-En effet, c’est pour cela qu’elle est… qu’elle était si efficace. Son sourire s’effaça.

-Je suis vraiment désolé… Dit-elle avec les yeux remplis de compassion.

-Ce n’est rien. Mon fils se charge de neutraliser Grougalorasalar. Qui sait de quoi elle est capable.

-Vous avez un fils ?

-Oh ! Comme je suis sot ! J’ai oublié de te le présenter ! Viens donc chez moi pour prendre un petit déjeuné. Tu dois avoir faim après tous ces efforts !

-Oh que oui ! Je meeeurt de faim ! C’est vraiment aimable à vous, monsieur !

Elle en salivait rien que de penser à la nourriture.

-Ce n’est rien ! Ça me fait plaisir d’aider les aventuriers dans le besoin.

Jalyra le suivit donc en direction de sa maison. Le village était vraiment verdoyant et charmant ! Enfin, plus que la nuit. Ils arrivèrent finalement devant la maison à la baie-vitrée que la jeune fille avait remarqué la veille. Le vieil homme ouvrit la porte et une bouffée d’une douce chaleur émana de l’intérieur. Une odeur de pain frais et bien cuit flottait dans l’air, alléchant la jeune fille. Entrée à l’intérieur, elle vit un garçon, qui devait avoir plusieurs années de plus qu’elle. Quand il leva la tête de son livre, son doux regard croisa celui de Jalyra qui rougissait. Il était très beau, et avait l’air très gentil ! Il la salua :

-Salut !

-Euh… Salut.

 

8 commentaires

Pour pouvoir laisser un commentaire, connecte-toi au Club !

  1. Enfin la suite !!! Je n’avais plus le temps de rien faire ! Raaaaaaaah ! (cri de soulagement)
    J’espère qu’il vous plaira, j’ai changé un peu le format.
    Je me suis notamment inspiré de Dofus/Wakfu comme vous voulez pour la créature gardant le sanctuaire ! J’ai aussi mit un peu d’action et de combat, avec vers la fin un peu de dialogue.
    Passons aux cités, enfin le/la cité(e) si je me souviens bien : @FleurdeJade.
    Si j’ai oublié quelqu’un, dites le moi et je le ferais pour le prochain chap.
    Enfin, n’hesitez pas à partager votre avis et/ou des conseils pour m’améliorer ! Merci beaucoup !

  2. Génial ! Très bon chapitre ! Bravo à toi !! Hâte pour la suite ! Pour un pitit conseil il y a un peu de fautes (orthographe, construction de phrase…) alors oui je sais je suis infernale mais mon radar à fautes ne se calme jamais !! Je vais prendre mes graines et je revient ! Hu hu je suis comme Jalyra ! Jalyra que j’ai d’ailleurs trouvé très courageuse ! Sa puissance est incroyable et je trouve l’idée très cool de savoir que c’est la réincarnation de ma princesse favorite ^^ ! En soit super chapitre et j’ai hâte de la suite ! Bravo !!

    • Merci beaucoup ! Ton commentaire si positif me touche, vraiment !!
      Par contre (ATTENTION JE VAIS ÊTRE TÊTU !!) j’écris sur world qui m’alerte lors d’une faute (orthographe, conjugaison, accord etc…) Pour la compréhension de certaines phrases, je suis d’accord, mais pour le reste ça me surprend car j’ai vraiment fait de mon mieux (grâce à un de tes commentaire ). Voilà, je précise que je déteste avoir tort (oui je sais mais je suis comme ça…)
      Merci, oui je voulais mettre en avant les capacités de Jalyra et ses pouvoirs, car jusque là, on ne savais pas si elle était douée ou pas. En tout merci beaucoup, ça fait chaud au coeur !
      PS : désolé pour ce gros pavé X)

      • Mais non ne t’inquiètes pas les fautes font partis de la vie ^^ !! Et je suis très heureuse de savoir que mon commentaire d’il y a si longtemps t’inspire encore !!

  3. Super chapitre ! (oui, je sait, je le dit à chaque fois, mais que dire d’autre ?!) J’aime beaucoup les pouvoirs de Jalyra (logique, j’aime les pouvoirs de Jadina, et ce sont les mêmes que ceux de Jalyra !) Bravo !

    • Merci beaucoup !! Tu es si aimable à toi de suivre cette aventure, tu ne sais pas à quel point ça fait plaisir !! J’ai prévu plein d’autres pouvoirs super cool… j’en ai déjà trop dit !

      Pitit message car j’ai oublié de le préciser plus haut, (mon cerveau est resté en cours) si vous voulez que je vous cite pour ne pas raté les chap. qui sortirons, n’hésitez pas ! Ça me fait plaisir !

  4. De rien ! Moi aussiiiiiiiiiii j’veux des pouvoirs super cools comme ça !!! Et j’aimerais bien continuer à être citée, s’il te plait !

    • Ok merki boucoup ! Si il y en a d’autre n’hésitez pas !