Bandeau - Les légendaires
Les légendaires
Legendaires Missions
Les légendaires - Saga
Les légendaires - Parodia
Les légendaires - Origines
Les légendaires - Les chroniques de Darkhell
logo légendaires stories
Sortie du prochain tome dans :
logo-legendaires-resistance

Retour aux origines – 6 : « Retrouvailles »

LoveShimyLove

Posté par LoveShimyLove, le 15 juillet 2016


9 commentaires

Voilà la suite de "Recherches", voici le 5ème volet des aventures sur Regen, cette fois-ci avec un personnage inatendu...! Ce sera la dernière avant 2 semaines, donc...Bonnes Vacances !

Le 15/07/16

Je viens de me réveiller dans ma maison. Certains diront que c’est une chance, d’autres non. J’ai gagné beaucoup d’argent en devenant la capitaine de la flotte du monde elfique. J’aurais même peut être pu m’occuper de ma fille. Malheureusement, je n’ai pensé qu’à moi. Je l’ai offerte à Artémus sans réfléchir à un futur peut être plus glorieux. Sans penser que je pourrai l’élever, même dans la pauvreté. Je l’ai abandonnée à son sort avec un homme en lequel je n’ai même pas confiance. Je suis une indigne mère. Elle doit subir les moqueries de ces humains. Je ne comprends pas pourquoi les humains existent. Je trouve qu’ils sont égoïstes et ne pensent qu’à eux, comme Artémus et Kalgon. Je ne pardonnerai jamais à Kalgon de m’avoir abandonnée à mon sort, attendant une petite fille. Ce fût difficile au début, c’est pourquoi j’ai abandonné cette petite fille. Et c’est aussi pourquoi j’ai décidé de la retrouver. Sans connaître ne serait-ce que son nom, je la retrouverai. Et j’en suis sûre. Je prépare mon ballot et emportes quelques 1000 kishus, au cas où il ne me resterait plus beaucoup à manger, j’enfourche Espadon, mon cheval, et cours dans le monde d’Alysia. Il me faut à tout prix la voir et lui parler. Alors je traverse les villes et les campagnes, les monts et les vaux jusqu’à rencontrer 3 personnes, dont une que je connais très bien, mais qui n’a pas l’air de me reconnaitre : Kalgon ! Vu qu’il n’a pas l’air de me reconnaitre, je profite : « Qui êtes-vous, étrangers ? ». Un petit blond me répond qu’il se nomme « Danaël », une petite brune, « Shimy » et donc Kalgon. Je leur propose de faire la route avec moi, mais c’est à peine s’ils refusent. Alors je m’en vais, vexée, au galop. Je pense que je serais arrivée avant la nuit à Tékinboloss, c’est pourquoi je m’arrêterais très certainement là-bas. Mais il ne faut pas que je divague, je dois rester sur terre, je suis sûre que je verrai ma fille quand le moment sera venu ! En attendant, la nuit commence à tomber et j’arrive à Tékinboloss. Je me gare devant une auberge et paye la femme au comptoir (un aubergiste, une aubergine ?) pour une nuit. Je monte dans la chambre 203 et découvre que cette auberge n’est pas si mal que ça. C’est spacieux et épuré. Sur la table trônent des magazines de cuisine (mes préférés !) dont mon préféré, « Le Girawa, c’est bon ! » Je m’installe dans un fauteuil et commence à lire…

Le lendemain…

…Je viens de me lever et j’ai remballé vite fait mes affaires. Je ne pense pas reste plus longtemps, alors je dépose un pourboire dans la chambre et m’en vais. Je remonte sur Espadon et file aussi vite qu’un avion. C’est alors que, sur la route de Larbos, je rencontre une petite fille me ressemblant énormément, et ressemblant aussi à Kalgon.

…A suivre ! …

9 commentaires

Pour pouvoir laisser un commentaire, connecte-toi au Club !

  1. J’ai dit 5ème au lie de 6ème, désolée !

  2. Comme d’hab,c’est bien

  3. Ou,rencontre de Shamira et Regen ! :3 😀 Kalgon l’a même pas reconnu,quel boulet celui-la… –‘ Ils sont quand même 4,voir 5 en comptant Artémus,a courir après la même petite fille,qui elle-même court après ses parents ! XD
    Je rêve,tu as mis ‘Le Girawa,c’est bon ! » XD A croire que tout ce que je te propose te plaît ! :’)
    Ah la la,ça va être dur de tenir deux semaines… :c

  4. C’est super ! T’az un vrai talent je trouve ! J’ai hâte de lire la suite !

  5. SUBLIME INCROYABLE SUPER TROP COOL ….. Je vais m’arrêter là sinon l’ordi va beugué

  6. Toujours aussi bien!!!

  7. la suite la suite

  8. « Je me gare »: j’adore cet emploi dans le cas d’une cavalière