image swiper
Image de profil
Fanfiction

À travers tes yeux: Chapitre 20: Larmes du passé 🌚🌚

À travers tes yeux: Chapitre 20: Larmes du passé 🌚🌚

 

PDV GRYF 

 

Avant tout, il me propose un café. 

J'adorais le café, et en tant que mon meilleur ami, il le savait bien ! 

J'accepte, et on discutait quelques minutes après nos cafés. 

 

''Je suis heureux que, malgré Jadina et toutes nos récentes complications, on puisse rester proches ! Me confie t'il

-Je serais une fille, je te sauterais au cou !'', Je plaisante. 

 

Nous explosons de rire tous les deux. 

 

''Après tout, nous sommes grands et matures ! Nous n'allions tout de même pas nous séparer pour une fille ! Assure Danaël

-T'as de la chance que Jadina dorme !, Je rigole.

-Elle le sait déjà ! Je dois dire que, je me sens déjà mieux avec elle... 

-Je suis très heureux pour toi ! 

-Merci ! Mais toi, avec Shimy ? 

-Bin, je sais pas ! En fait, ce qu'elle m'a confié résout quelques problèmes et questions ! Mais, j'ai l'impression que je ne peux pas entretenir une relation amoureuse avec elle ! J'ai un instinct ! 

-Tu as l'impression qu'il y aura toujours un obstacle entre toi et elle. Tu ne sais quel obstacle, mais ton cœur l'a repousse à cause de son passé... 

-Oui ! C'est exactement ça ! Comment le sais-tu ?! 

-Jadina m'a confié ça.

-Ok ! 

-Que ressens-tu pour elle ? 

-C'est flou...

-As-tu ressenti de la sincérité quand elle te parlait ? 

-Oui...

-De l'attirance à ton égard ? 

-...je pense...

-Et toi ? 

-Je, je crois...

-Demande-lui plus de détails ! 

-J' hésite... Parce que, je ne sais pas si elle accepterait de me reparler, après ce que je lui ai dit !, 

-Il n'y a qu'en essayant, que tu sauras. 

-Ça te dérangerait si...

-Si tu y vas maintenant ?! Je n'attendais que ces paroles !''. 

 

Je lui souris. 

Quelle chance de l'avoir ! 

En enfilant mon manteau, je lui dit : 

 

''Je te souhaite une bonne soirée avec Jadina ! 

-Je compte bien profiter oui !''. 

 

Fors des conseils de mon meilleur ami, je fonce chez Shimy. 

Je toque, j' harcèle et je cris son nom. 

Je dois insister. 

Ou alors je suis comme un débile qui toque parce qu'elle n'est peut-être tout simplement pas chez elle ! 

Non non. 

Je me raye cette pensée de l'esprit. 

Alors que je commence à m'épuiser, la porte s'entrouvre. 

 

''Shimy ! Ouvres ! Je t'en prie !''. 

 

Contre toute attente, c'est sa mère qui ouvre ! 

 

''Qui êtes-vous ?! 

-Euh, un ami ! 

-Mouais...

-Savez-vous où elle est ?! C'est important ! 

-Au parc. 

-Merci énormément !''. 

 

Je vais aller au parc, et lui dire ce que j'aurais dû, bien avant...

 

PDV JADINA

 

Je me réveille, avec un petit fond de migraine.

Mais sans plus. 

Je suis couverte d'un plaid, dans une chambre de gars, où des affiches de basket, des photos d'ami(e)s, de chanteurs ou chanteuses sont affichées. 

Et sur la table de chevet...une photo de moi ! 

Eh ! 

Le lit est certe confortable, cette photo me met mal à l'aise ! 

Comment Danaël a-t-il eu cette photo ? 

La porte de la chambre s'ouvre délicatement, et des cheveux blonds se font voir. 

 

''Coucou !, me dit-il

-Coucou...''. 

 

Il m'embrasse, comme seul lui sait le faire. 

Il se glisse dans le lit, auprès de moi. 

 

''Tu as bien dormi ? 

-Très bien ! Où est Gryf ? 

-Parti déclarer sa flamme ! 

-À Shimy, je suppose ? 

-Tout à fait ! 

-Bien... Dis, j'avais une question...

-Oui ? 

-Comment as-tu eu cette photo ?''. 

 

Je montre du doigt le cadre photo sur la table de chevet, et il sourit. 

 

''J'espère que tu avais le droit à l'image ! 

-?

-Un soir quand tu rentrais, je t'ai suivie. Et comme tu étais très belle, je t'ai prise en photo ! 

-Hin hin ! Je ne t'ai même pas vu ! 

-C'était fait exprès !''. 

 

Je ne peux m'empêcher de rire. 

Il dégage mes cheveux de mon épaule, et me regarde droit dans les yeux. 

Je me doute bien de ce qu'il va me demander. 

Un moment que je redoute. 

 

''Jadina, je me sens si bien avec toi. J'ai confiance en toi. J'oserai me confier à toi... J'aimerais tellement que tu ressentes la même chose...

-C'est le cas, Danaël. 

-Qu'est ce qui s'est passé avec Nicolas ? Par pitié, dis-le-moi ! 

-C'est trop dur...''. 

 

Je sens un filet chaud coulé sur mes joues. 

Des larmes du passé.

Il me les essuies doucement. 

 

''Tu peux me le dire. Je ne jugerais rien. Je te le jure ! 

-Tu as mon cœur entre tes mains...

-Et je le préserverait. Allez, dis-moi tout...''. 

 

Je prends une grande inspiration. 

Et relate : 

 

''En 3ème, j'étais dans la classe à Nicolas. Je n'avais pas forcément d'amies, mais un petit groupe tout de même. J'avais des bonnes notes, car je voulais que ma mère soit fière de moi. (Et le brevet mais bref). 

Tout se passait bien, jusqu'au 15 Octobre de mon année. 

À la récréation, je suis allée aux toilettes. Normal. 

Mais, j'avais mon cycle périodique.

Et malgré mon mal de ventre, je sentais que quelque chose était louche. Les toilettes ne touchaient pas le sol ni le plafond. Elles étaient fortes basses en hauteur, mais je n'y avais jamais prêté attention. 

Alors que je faisais ce qu'il fallait, je me sentais observée. 

J'ai relevé la tête, et Nicolas me filmait. 

Je fus prise de panique. Et je lui criais de partir. 

Il rigolait. 

J'ai tout remballé à la hâte, et je suis sortie. 

Mais à la sortie, toute la bande de copains détraqués et pervers de Nicolas m'attendait. 

Ils m'ont alors rouée de coups, tout en me filmant. Les autres autour riaient, et personne ne faisait rien. 

Je me suis relevée tant bien que mal, et je suis partie du collège. Sans autorisation. 

Je suis rentrée chez mon père, et il m'avait soignée. Ma mère n'a jamais été au courant de l'histoire, car je suis rentrée chez elle en parfait état. 

Le soir, je vus la vidéo sur internet. Nicolas l'avait publiée. 

Et il n'y avait que des commentaires malveillants, débiles. 

En fin d'année, après avoir eu mon brevet, tout semblait bien. 

Malgré l' harcèlement quotidien que je vivais, qu'il soit physique ou moral, je m' épanouissais. J'écrivais, je ne vivais que pour la musique, qui m'a toujours permise de survivre. 

Et un soir, alors que je prenais ma douche, j'avais un appel. 

Je me suis essuyé vite-fait, et j'ai décroché. 

C'était Nicolas. 

Il me disait qu'il était dehors, avec des potes, et qu'à travers ma fenêtre, on voyait ma silhouette nue. Elle était noire, car il y avait la lumière. 

Je suis sortie de ma douche, et je me suis effondrée en pleurs. 

Juste après, mon téléphone sonnait: 

la vidéo de moi était sur le net. 

À l'école, l'année suivante, le premier jour, j'avais ramené un morceau de verre, et j'avais attaqué Nicolas au visage. C'est pour ça qu'il a une cicatrice près de l'oreille. 

Je me suis faite convoquée, et renvoyée. 

J'avais toute une rage intérieure, et j'avais espéré qu'il aurait la même honte que moi...

Mais non... 

Voilà, tu sais tout maintenant...''.

Image de profil
Nitty.J
Le sam 09/12/2023 - 10:58

Mais quel salaud ce Nicolas

Pardon,hein,mais ça m'a mis en rage.

En plus c'est un gros pervers!

Image de profil
@Harmonie
Le sam 09/12/2023 - 12:14

C'est teeeeeellement bien !!! Je ne pensais pas dire ça à quelqu'un un jour mais... MERCI D'EXISTER !!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Image de profil
Jadina.C@momille
Le sam 09/12/2023 - 12:58

NICOLAS !!!!!!!!! Espèce de gros *Bipppppp* DE *BIPPPPPP* DE *BIPPPPP*

Pardon, super chap'. Ça fait vraiment du bien de te lire. C'est agréable 👏🏻👏🏻👏🏻 Bravo 👏🏻👏🏻👏🏻👏🏻👏🏻👏🏻

Image de profil
légendgirls@5
Le sam 09/12/2023 - 15:58

 wow les révélations ! Nicolas...Je te DETESTE !!!! T'est qu'un p***** de gros c***** de m**** !!!!

Autrement super chapitre ! hate de voir Gryf declarer sa flamme a Shimy !

Image de profil
Jadina@_@
Le dim 10/12/2023 - 15:17

J'avais du mal au cœur pour Jadina pendant tout le chapitre TvT pff... dire qu'il existe des gens comme ça ;^;

image avatar
zoe zou
Le lun 11/12/2023 - 07:11

quelle histoire

Image de profil
Kurapika-pika
Le lun 11/12/2023 - 10:34

NICOOLAAAS !!!!! ( imaginez la voix de sa mère , c'est une lectrice de cette fanfic' aussi ) DESCENDS ICI TOUT DE SUITE !!!!!

- Oui M'man ?

- TU M'EXPLIQUES ?!?!?!?! * lui montre le téléphone *

- Nan , mais c'est pas moi M'man , c'est-

- TU CROIS QUE J'AI OUBLIE QU'IL Y AVAIT UNE JADINA DANS TA CLASSE ?!?!?!?! ON VA IMMEDIATEMENT ALLER S'EXCUSER !!!!!!!

Super chap' !